Technos

Des ingénieurs aux petits soins (Télécom Sud Paris)

Par Marc Guiraud | le |  Digital learning

Télécom Sud Paris, l’Hôpital Foch, AFM TELETHON, Accenture, Merck et la Fondation Mines-Télécom lancent « Ingénieur généraliste dans le numérique - parcours santé », une formation de Télécom Sud Paris, d’une durée de 3 ans.

« Former des experts du numérique capables de répondre aux enjeux du secteur de la e-santé, en plein essor, est urgent. C’est pourquoi le Parcours s’inscrit dans le plan stratégique national e-santé 2020 lancé par le gouvernement. »

Des ingénieurs aux petits soins (Télécom Sud Paris)
Des ingénieurs aux petits soins (Télécom Sud Paris)

« Les choix de sujets de projets, de stage, d’unité d’enseignement permettent d’appliquer la formation d’ingénieur généraliste à la thématique de la santé. Les élèves-ingénieurs bénéficient d’un écosystème e-santé réunissant école, professionnels de santé, industriels et pouvoirs publics.

Ce parcours est centré sur une approche  »by design« , considérant l’usager dès la conception de la solution technologique. C’est un parcours multidisciplinaire - de la technologie aux usages en passant par les aspects socio-économiques et éthiques - et transversal - qui aborde santé et bien-être de l’homme, suivant une approche éco-systémique. »

Exemple

1ère année

  • 2 projets appliqués à la santé
  • 1 séminaire dédié au traitement d’image
  • 1 stage de découverte dans le milieu hospitalier, associatif ou industriel

2e année

  •  3 UV d’ouverture e-santé, neurosciences et bio-informatique
  • 1 UV d’approfondissement imagerie bio-médicale
  • 1 projet applicatif en e-santé
  • 1 stage dans le milieu e-santé

3e année

  •  1 projet de fin d'étude dans un domaine du numérique appliqué à la santé
  • 1 stage dans un domaine du numérique appliqué à la santé

Le marché de la santé numérique : logiciels, objets connectés, big data, IA, sciences des données, SI, blockchain, cyber-sécurité…

Croissance annuelle de 7 %, 3 milliards d’euros par an, dont 1,5 milliard d’euros dédiés aux logiciels de la santé.

81 % des médecins déclarent être convaincus des bienfaits de l’e-santé pour la qualité des soins.

Contact

Nesma.Houmani@telecom-sudparis.eu

Transférer cet article à un(e) ami(e)