Vie des campus

Une aide de 200 euros de l’État aux étudiants en difficulté

Par Marc Guiraud | le |  Expérience étudiante

Voici les modalités de l’aide exceptionnelle de 200 euros destinée aux étudiants en précarité, annoncées le 6 mai 2020 par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Etudiants en résidence universitaire
Etudiants en résidence universitaire

Le Président de la République avait annoncé le 13 avril dernier qu’une aide exceptionnelle serait versée aux familles et aux étudiants, en particulier les étudiants ultramarins présents en métropole. 10 millions d’euros avaient été débloqués à cet effet.

Il faut ajouter l’exonération du préavis des loyers CROUS pour le mois d’avril pour les étudiants ayant quitté leurs logements en résidence universitaire. 

Une aide exceptionnelle pour 800 000 jeunes

« Face à cette situation inédite, le Gouvernement a souhaité apporter une nouvelle aide exceptionnelle qui devrait bénéficier à 800 000 jeunes en situation de précarité, dont les étudiants, boursiers comme non boursiers, représentent près de la moitié. »

Cette aide exceptionnelle concernera :

  • Les étudiants inscrits en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur ainsi qu’en BTS (hors apprentis) boursiers et non boursiers, subissant une baisse de leurs ressources à la suite de la perte de leur emploi (à partir de 32 h par mois, soit 8 h par semaine), ou de leur stage gratifié du fait de la crise sanitaire ;
  • Les étudiants ultramarins en formations initiale, boursiers et non boursiers.

200 euros

Les étudiants devront remplir un formulaire disponible dès mardi 12 mai sur le site etudiant.gouv.fr. Les instructions pour remplir les dossiers seront simplifiées et le versement de l’aide exceptionnelle interviendra dans les semaines qui suivront afin que les étudiants puissent en bénéficier le plus rapidement possible.

L’aide sera d’un montant fixe de 200 €, versés en une fois.

Cette aide exceptionnelle viendra en complément des bourses sur critères sociaux, des aides d’urgence, et des aides mises en place par les établissements.

L’aide ne peut pas être cumulée avec le chômage partiel ou l’aide aux auto-entrepreneurs.

Transférer cet article à un(e) ami(e)