Vie des campus

Covid-19 : nouveau calendrier des examens des BTS et concours post-bac & post prépa grandes écoles

Par Marc Guiraud | le |  Pédagogie/cursus

Le calendrier ainsi que les modalités d’organisation des concours nationaux sont totalement revus, annoncent Frédérique Vidal et Jean-Michel Blanquer le 24/03/2020. Les oraux des concours post prépa écoles de commerce sont supprimés.

Discussions en cours pour les écoles d’ingénieurs.

Le BDE d’HEC lance une pétition contre la suppression des oraux.

Covid-19 : nouveau calendrier des examens des BTS et concours post-bac & post prépa grandes écoles
Covid-19 : nouveau calendrier des examens des BTS et concours post-bac & post prépa grandes écoles

1) Report à partir de fin mai des examens des BTS et des concours nationaux, qui n’ont pas pu se tenir ou qui devaient se tenir dans les prochaines semaines.

2) Les épreuves écrites des concours post-bac permettant d’accéder aux formations du premier cycle de l’enseignement supérieur seront remplacées, à titre exceptionnel pour 2020, par un examen des dossiers académiques des candidats, dans le cadre de la préinscription via Parcoursup. Les oraux sont supprimés.

  • Sont concernés les IEP ainsi que des écoles dites « post-bac », notamment celles du concours Sesame d'écoles de management.

3) Les écrits des concours post classes préparatoires aux grandes écoles, initialement programmés en avril et mai se tiendront à partir de mi juin et les oraux sont supprimés.

  • Cela concerne aussi bien les concours d’entrée dans les grandes écoles de management ou d’ingénieurs, que ceux organisés au sein des universités pour accéder à la deuxième année des études de médecine (Paces)
  • Pour les écoles d’ingénieurs, l’épreuve de TIPE (Travail d’initiative personnelle encadré) est supprimée.
  • Pour les autres épreuves orales d’admission aux écoles d’ingénieurs, « des travaux de report sont à l’étude dans un format en cours d’appréciation ». Laurent Champaney, directeur général d’Arts et métiers et président de la commission amont de la CGE, voit « deux options : a) ne faire passer que des épreuves écrites, de manière à garder des dates de rentrée classique ; b) organiser des oraux à la fin de l’été ».
  • Sigem (procédure qui permet aux candidats aux grandes écoles de management des concours BCE et Ecricome par la voie des prépas d’enregistrer leurs préférences d'écoles et de connaître leur affectation) se fera donc uniquement à partir des écrits.

Le BDE d’HEC conteste la suppression des oraux

« Nous nous opposons fermement à la suppression des épreuves orales et nous appelons les écoles à tout simplement les reporter » écrit le BDE d’HEC Paris sur le site de pétitions en ligne Change.org. Près de 5000 personnes ont signé cette pétition au 25 mars 2020.

Les raisons mises en avant :

« Cela va à l’encontre de l’essence même de l’école de commerce : préparer les étudiants aux métiers du management dont la dimension orale est prépondérante.

Cela dévalorise aussi la sélection : les oraux ont l’effet d’un révélateur après les épreuves écrites. (…) L’oral est nécessaire pour une sélection juste. Les oraux ont en outre l’avantage d’être tous dispensés dans les différentes écoles, donc les biais de différences de correction possibles sont gommés.

Ce n’est que s’affranchir d’une part importante du travail et du temps que les préparationnaires ont consacrée depuis 2 ans ad minima, jusqu’à 4 pour certains, pour préparer les oraux. (…) C’est ne pas respecter ses propres futurs étudiants.

Enfin, l’argument mis en avant d’une potentielle mise en difficulté de l’agenda de certaines familles ne tient pas : cela fait au moins 2 ans que ces dites familles font tout autour des préparationnaires afin de leur permettre la meilleure préparation aux concours. Ce n’est justement que piétiner leurs sacrifices que d’annuler les épreuves orales. »

L’association des profs de prépa aussi !

« S’il s’avère que certaines écoles d’ingénieurs maintiennent des épreuves orales, même sous une forme allégée, nous vous demandons officiellement de reconsidérer rapidement la décision d’annuler les oraux d’entrée dans les écoles de management », écrit l’APHEC (Association des professeurs des classes préparatoires économiques et commerciales), le 25 mars 2020.

4) Les admissions sur titre

La sélection se fera sur la base des dossiers fournis par les étudiants et des épreuves écrites, quand celles-ci sont organisées en ligne, comme c’est souvent le cas. Aucune épreuve écrite sur table et aucun oral n’auront lieu.

5) Les concours de recrutement de l'éducation nationale (Capes, Agreg) devraient avoir lieu, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire, entre juin et juillet. Ils feront l’objet d’une communication spécifique ultérieure.

Modification des formats des concours

Les formations d’enseignement supérieur « pourront réviser le format des concours qu’il s’agisse du nombre d’épreuves, de leur format, ou de leur durée afin de garantir qu’aucun étudiant ne soit pénalisé », indiquent les deux ministères. Des modifications rendues possibles par la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19, qui se feront à l’initiative des formations.

  • Chaque candidat inscrit sera personnellement informé du nouveau calendrier et des modalités de réorganisation du concours le concernant.
  • Les ministères vont apporter une information spécifique aux professeurs des classes préparatoires aux grandes écoles.

Transférer cet article à un(e) ami(e)