Débat : l’accès des réfugiés à l’enseignement supérieur dans les pays d’accueil

Mardi 13 avril 2021 de 11:00 à 13:00
à en ligne
par INSTITUT INTERNATIONAL DE PLANIFICATION DE L'ÉDUCATION DE L'UNESCO
Débat : l’accès des réfugiés à l’enseignement supérieur dans les pays d’accueil
Débat : l’accès des réfugiés à l’enseignement supérieur dans les pays d’accueil

L’Institut International de planification de l'éducation de l’Unesco organise le 13 avril un débat stratégique en anglais sur l’accès des réfugiés à l’enseignement supérieur dans les pays d’accueil et les nouveaux défis posés par le contexte de crise sanitaire.

Assurer l'égalité d’accès à l'éducation pour les réfugiés est un défi à tous les niveaux scolaires, et particulièrement dans l’enseignement supérieur où seulement 3 % des réfugiés sont inscrits. L’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a fixé un objectif ambitieux : faire en sorte que 15 % des jeunes réfugiés, hommes et femmes, puissent accéder à l’enseignement supérieur d’ici 2030. Les bénéfices en seraient nombreux, non seulement pour les réfugiés, mais aussi pour les pays d’accueil et leurs systèmes éducatifs.

Les questions abordées

  • Que peuvent faire les pays d’accueil et leurs établissements d’enseignement supérieur pour faciliter l’accès des réfugiés ?
  • Comment surmonter les obstacles tels que la langue, la reconnaissance des diplômes, les coûts et le financement ?
  • Quels nouveaux défis la COVID-19 a-t-elle créés pour les réfugiés ?

Les intervenants

Michaela Martin, cheffe d'équipe Recherche et développement à l’IIPE-UNESCO, modérera le débat. Y participeront également :

  • Manal Stulgaitis, chargée d'éducation du HCR ;
  • Wondwosen Tamrat, professeur associé et président de l’Université St Mary’s, Éthiopie ;
  • Hana El Ghali, experte en politique de l’enseignement supérieur ;
  • Safia Ibrahimkhel, ancienne élève et ancienne étudiante réfugiée, Pakistan.

Inscription

Cet événement se déroulera en anglais avec une interprétation simultanée en français.

Pour assister à l'événement, c’est par ici.