Métiers
&
carrières

Les personnels Tice et audiovisuel, des champs d’action très variés

Par Isabelle Cormaty | le | Personnels et statuts

Campus Matin vous dévoile le second volet de l'étude menée par l’Anstia sur le profil des personnels des services d’appui à la pédagogie, Tice et de l’audiovisuel dans les établissements du supérieur. Cette enquête met en lumière la variété des filières de formation de ces agents et la diversité de ces services.

55 % des adhérents de l’Anstia sont titulaires d’un master 2. -
55 % des adhérents de l’Anstia sont titulaires d’un master 2. -

Après une analyse des spécificités de recrutement des personnels des services d’appui à la pédagogie, Tice et de l’audiovisuel dans les établissements d’enseignement supérieur publics, Campus Matin vous dévoile le profil de ces agents.

Ces données ont été récoltées par l’Association nationale des services Tice et audiovisuel de l’enseignement supérieur et de la recherche (Anstia) dans une enquête menée auprès de ses adhérents en début d’année.

Qui sont les adhérents de l’Anstia ?

Des personnels diplômés de niveau Bac + 5 voire plus

55 % des répondants à cette enquête menée par l’Anstia sont diplômés d’un master 2 et 8,9 % sont docteurs. En tout « près des deux-tiers des répondants ont un diplôme de niveau Bac+5 ou plus. Ce niveau de diplôme est en décalage par rapport aux exigences statutaires des postes occupés », indique l’association.

Des agents diplômés en ingénierie pédagogique ou de l’audiovisuel

De nombreuses filières de formation amènent aux services d’appui à la pédagogie, Tice et audiovisuel, bien que la moitié des répondants soit issue d’une formation initiale dans le domaine de l’ingénierie pédagogique ou de l’audiovisuel. Dans le détail, les adhérents de l’Anstia disposent d’une formation initiale en :

  • ingénierie pédagogique pour 25,5 % ;
  • audiovisuel pour 23,7 %
  • sciences de l'éducation pour 15 % ;
  • informatique pour 12,5 %
  • communication pour 10,1 %.

Où travaillent ces personnels ?

L’Anstia, une association métiers des établissements du supérieur publics

L’Anstia regroupe les professionnels des services d’appui à la pédagogie, des services Tice et des services audiovisuels. La grande majorité de ses adhérents (94,3 %) exercent dans des établissements d’enseignement supérieur public. Des personnels de deux écoles d’ingénieurs privées, l'Efrei Paris et l'EPF font également partie de l’association.

L’encadrement des services

Les Biatss dirigent 56,7 % de ces services. - © Noun Project
Les Biatss dirigent 56,7 % de ces services. - © Noun Project

56,7 % de ces services sont dirigés par des personnels Biatss, c’est-à-dire des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé et des bibliothèques. 22,8 % le sont par des enseignants-chercheurs. L’encadrement, qu’il soit hiérarchique ou fonctionnel, relève majoritairement de petites équipes de moins de cinq personnes. C’est le cas dans 60,7 % des cas des situations d’encadrement. Concernant la taille des unités, 58 % des sondés disent travailler dans des services de 6 à 20 personnes.

Des services aux champs d’action très variés

D’un établissement à l’autre, ces services remplissent des missions plus ou moins larges. Les personnes ayant répondu à l’enquête travaillent dans un service dont le champ d’action comprend :

  • la pédagogie numérique dans 29,4 % des cas ;
  • l’audiovisuel et le multimédia dans 28,1 % des situations ;
  • la pédagogie en général (27 %).

Transférer cet article à un(e) ami(e)