Numérique

Campus mobiles : les usages d’AppScho explosent depuis la rentrée

Par Isabelle Cormaty | le | Edtechs

Depuis le confinement du printemps, AppScho, concepteur d’applications mobiles pour les établissements du supérieur, observe une augmentation de ses clients, des téléchargements et des connexions à ses applications.

Des tendances consolidées à la rentrée, preuve d’une accélération de l'émergence de « campus mobiles ».

Les étudiants retrouvent sur l’application mobile leurs notes, leur planning; leur absences… - © D.R.
Les étudiants retrouvent sur l’application mobile leurs notes, leur planning; leur absences… - © D.R.

Start-up leader du marché des edtechs en France, AppScho accompagne une centaine d'établissements du supérieur. Créée en 2014, l’entreprise conçoit des applications mobiles qui centralisent tous les services nécessaires aux étudiants (planning, notes, informations,….). 

Ces applications sont développées en marque blanche au nom et aux couleurs de l'école ou l’université cliente. Depuis le confinement du printemps dernier, les demandes de création d’application ont augmenté tandis qu'à la rentrée, les usages ont explosé…

Le confinement : un déclic

Communiquer avec les étudiants

« Lors du premier confinement, l’urgence était de mettre tous les cours en ligne. Une fois que cela était fait, les établissements ont cherché à rester en contact avec les étudiants pour maintenir un lien et ils étaient alors en recherche d’outils mobiles. Certains, avec qui AppScho était en discussion depuis longtemps, nous ont contacté très vite », raconte Lauren De Gaudenzi, responsable marketing et communication de la start-up créée en 2014.

En raison de la crise sanitaire et de la fermeture rapide des établissements du supérieur au printemps, « les écoles cherchaient surtout un canal de communication avec leurs étudiants », ajoute-t-elle, alors que d’habitude elles se tournaient davantage vers AppScho pour avoir une application fournissant le planning, et les notes des étudiants. 

Passer au campus mobile

Le passage rapide et massif au distanciel pendant le premier confinement a soulevé un autre enjeu pour les établissements du supérieur : la création d’un campus mobile voire virtuel pour garder le lien avec les étudiants, même quand ils ne sont pas présents dans les bâtiments. 

« Il y a eu une prise de conscience collective que le campus ne se réduit pas aux salles de cours, aux bâtiments physiques. L’expérience étudiante ne s’arrête pas aux portes de l'établissement », souligne Lauren De Gaudenzi. 

Des tendances confirmées depuis la rentrée

Une explosion des usages

Ce constat observé pendant le confinement du printemps dernier se confirme depuis septembre. Les applications d’AppScho enregistrent 132 % de nouveaux utilisateurs en plus depuis la rentrée 2020 par rapport à l’an dernier avec l'arrivée des néobacheliers

« L’enjeu pour les établissements est de créer du lien avec les primo-arrivants qui ne sont pas allés ou très peu sur leur campus », constate Lauren De Gaudenzi. 

Au quotidien, ces applications mobiles sont davantage utilisées depuis la rentrée que l’an dernier. AppScho compte 70 % de sessions supplémentaires (ouverture de l’app mobile) et 118 % d’utilisateurs actifs en plus (utilisateur ayant lancé l’application au moins une fois dans le mois). 

Un usage qui varie fortement entre les types d'établissements

Dans les écoles de commerce clientes d’AppScho, 94 % des étudiants téléchargent l’application quand 70 % des étudiants en école d’ingénieurs installent une telle application sur leur smartphone. Ce taux de téléchargement est inférieur dans les universités, même s’il a plus que quadruplé entre mars 2020 et la rentrée.

Les différents services disponibles sur l’application 

Planning, notes, absences…

Les applications créées aux couleurs de chaque établissement centralisent tous les services nécessaires aux étudiants ainsi que de nombreuses informations administratives : le planning des cours, les notes, les absences, la réservation d’une place à la BU…Le périmètre de l’application et ses fonctionnalités varient selon les demandes des établissements.

« Nous souhaitions mettre en place un outil plus en phase avec les besoins de nos étudiants qui étaient souvent abreuvés de mails. Notre priorité était qu’ils puissent consulter leur planning facilement, explique Delphine Boisdron, directrice de la communication de l'Université d’Angers.

Quand il y a un changement d’emploi du temps 48h avant un cours, ils reçoivent une notification. C’est pratique car l’application est connectée à nos outils informatiques. »

Depuis novembre, AppScho propose une nouvelle fonctionnalité sur ses applications : l’intégration des liens de cours en visioconférence directement sur le planning des étudiants pour faciliter le regroupement des informations. 

La cartographie interactive du campus

Les applications créées par AppScho fournissent également une cartographie interactive des campus. C’est cette fonctionnalité qui a conduit l'école d’ingénieurs CentraleSupélec installée sur le plateau de Saclay à s’intéresser à AppScho au début de l’année 2020, avant la crise sanitaire. 

« Nous avons pris possession de nouveaux locaux il y a deux et demi. Au début nous avions un peu de mal à nous y retrouver, commente Michel Guennoc, directeur adjoint de la DSI de Centrale Supelec.

J’ai animé un projet étudiant qui a conçu une application de cartographie, Mapwize. Cela fonctionnait bien, mais il fallait industrialiser l’application, AppScho nous a apporté une solution. »

CentraleSupélec s’est dotée de l’application conçue par Appscho qui sert de support à sa cartographie.
CentraleSupélec s’est dotée de l’application conçue par Appscho qui sert de support à sa cartographie. - © Annette Gigon/Mike Guyer Dipl. Architekten - Architron

Transférer cet article à un(e) ami(e)