Numérique

eKnos développe le streaming d'ouvrages universitaires

Par Isabelle Cormaty | Le | Edtechs

Consulter des livres universitaires en ligne au lieu de les acheter ou les emprunter en bibliothèque. Voici le concept de la plateforme de livres numériques, eKnos dédiée aux étudiants et enseignants du supérieur. Rencontre avec les fondateurs de la jeune entreprise edtech.

Plus de 1 800 livres numériques sont accessibles sur la plateforme eKnos. - ©  Brooke Cagle (Unsplash)
Plus de 1 800 livres numériques sont accessibles sur la plateforme eKnos. - ©  Brooke Cagle (Unsplash)

Accéder à un bouquet d’ouvrages universitaires en ligne, comme on utilise une plateforme de streaming musical ou vidéo. Tel est le principe de la start-up edtech eKnos qui a lancé fin août sa plateforme de livres numériques dédiée aux études supérieures. Un service « BtoC » destiné aux étudiants et aux enseignants.

Une douzaine de bouquets adaptés aux filières

Le cofondateur d’eKnos, Josquin Benezet est aussi directeur administratif et financier d’Ellipses. -
Le cofondateur d’eKnos, Josquin Benezet est aussi directeur administratif et financier d’Ellipses. -

La plateforme fonctionne sous forme d’abonnement mensuel, trimestriel ou annuel allant de 19 € par mois à 150 € par an en fonction de la formule choisie. 

« Les abonnés accèdent aux livres sur leur smartphone, leur ordinateur ou leur tablette en ligne ou hors ligne en les téléchargeant. Ils peuvent annoter les livres, faire des recherches avancées dans les ouvrages. Plusieurs fonctionnalités favorisent le travail de l'étudiant avec des contenus universitaires actualisés », détaille Josquin Benezet, fondateur d’eKnos et directeur financier et administratif de la maison d'édition Ellipses.

La majorité des utilisateurs en classe prépa

Fondée par deux salariés d'Ellipses en juillet 2021, eKnos propose une douzaine de bouquets de 100 à 400 ouvrages universitaires et couvre plusieurs filières comme les prépas scientifiques et commerciales, les langues, l’histoire, le droit, les concours administratifs… La majorité des utilisateurs étudient en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE).

« Ellipses nous permet d’avoir une notoriété auprès des CPGE. Nous avons aussi signé un contrat avec Cairn et avons vocation à nous ouvrir à d’autres éditeurs », explique Josquin Benezet.

Sébastien Laroche a cofondé la start-up edtech eKnos en juillet 2021. -
Sébastien Laroche a cofondé la start-up edtech eKnos en juillet 2021. -

« Les étudiants sont notre cible première, mais nous avons aussi des établissements qui ont souscrit pour leurs enseignants. Les professeurs ont aussi un intérêt à utiliser notre plateforme », ajoute le cofondateur d’eKnos et par ailleurs directeur des opérations d’Ellipses, Sébastien Laroche.

La start-up travaille notamment avec deux classes préparatoires privées : la Prépa Autrement et Intégrale Prépa. Environ 20 % d’enseignants figurent parmi les abonnés de la plateforme.  

Objectif : 5 000 abonnés pour la fin de l’année universitaire

L’entreprise compte à ce jour une centaine d’abonnés et vise les 5 000 utilisateurs d’ici la fin de l’année universitaire. Elle ambitionne de se développer sur le marché francophone, notamment au Liban ou au Maghreb en créant un réseau de distribution.

« Les pays francophones représentent une opportunité pour eKnos, car le pouvoir d’achat y est moins élevé et les livres coûtent plus chers qu’en France, en raison des frais de douane et du transport qui a fortement augmenté ces derniers temps. Pour les étudiants et professeurs de ces pays, eKons peut être une solution économique », précise Josquin Benezet qui a notamment travaillé dans l’export pour Ellipses.

Transférer cet article à un(e) ami(e)