Métiers
&
carrières

Le carnet de Campus Matin : ces 5 personnalités ont pris leur poste en cette rentrée 2020

Par Marine Dessaux | le | Concours/recrutement

Une fois par mois, découvrez cinq personnalités qui prennent de nouvelles responsabilités. Au menu pour cette première rentrée de Campus Matin : une directrice générale des services, un directeur de la vie étudiante et de campus, une directrice de la communication… Faites leur connaissance et découvrez leurs enjeux !

Le carnet de Campus Matin : ces 5 personnalités ont pris leur poste en cette rentrée 2020
Le carnet de Campus Matin : ces 5 personnalités ont pris leur poste en cette rentrée 2020

Christel Ponsot, Éric Durieux, Florence Hordern, Florian Prussak et Claire Lens : ils et elles sont de nouveaux visages du sup’ ou des figures bien connues dont la trajectoire professionnelle change. Campus Matin met en lumière leur parcours et les nouveaux challenges qui les attendent. 

1. Christel Ponsot : directrice générale des services de l’université Jean Moulin Lyon 3

Christel Ponsot est référente Lyon 3 pour le projet d’université cible depuis décembre 2017
Christel Ponsot est référente Lyon 3 pour le projet d’université cible depuis décembre 2017 - © David Venier - Université Jean Moulin Lyon 3

Anciennement directrice générale des services adjointe (DGSA) de l'Université Jean Moulin Lyon 3, Christel Ponsot a été promue directrice générale des services (DGS) de l'établissement en juin. Elle succède à Jean-Luc Argentier, pour une période de quatre ans.

Son parcours

Depuis 1998, Christel Ponsot travaille au sein de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Pendant une année, elle occupe le poste de responsable du service statistique et pilotage avant de devenir, en 1999, responsable du système d’information décisionnel. Un poste qu’elle occupe jusqu’en 2017, quand elle devient directrice du pôle amélioration de la qualité et appui au pilotage

En janvier 2018, elle est nommée DGS adjointe en charge du pilotage, du contrôle de gestion, de la qualité et de la modernisation, et directrice du pôle Amélioration de la qualité et appui au pilotage.

Ses enjeux

Le projet d’Idex de Lyon, qui prévoit la création d’une « université cible » réunissant Lyon 1 Claude Bernard, Lyon 3, l’Université Jean Monnet à Saint-Etienne et l’ENS de Lyon à l’horizon 2022, suscite de fortes tensions qui menacent le projet. Les personnels de Lyon 3 sont donc dans l’incertitude quant à leur avenir et leur nouvelle DGS aura fort à faire pour les rassurer et les accompagner en cas de fusion au sein d’une grande Université de Lyon. Christel Ponsot connait bien le sujet : elle est référente au sein de Lyon 3 pour le projet d’« université cible » depuis décembre 2017.

  • La suivre sur les réseaux sociaux :

Son Linkedin.

2. Éric Durieux : directeur de Renater

Éric Durieux est nommé directeur du groupement d’intérêt public Renater (Réseau national de télécommunications pour la technologie l’enseignement et la recherche), à compter du 1er septembre et pour une durée de trois ans. Il succède à Patrick Donath, qui a occupé le poste ces neuf dernières années.

Son parcours

Éric Durieux a créé son entreprise d’accompagnement à l’innovation entrepreneuriale, Virtute
Éric Durieux a créé son entreprise d’accompagnement à l’innovation entrepreneuriale, Virtute - ©Paris Seine Normandie

Docteur en physique de l’Université de Genève, Éric Durieux débute sa carrière en 1987 comme enseignant-chercheur au Cern avant de rejoindre l’École polytechnique fédérale de Lausanne.

Il suit ensuite un MBA en administration des entreprises à l’Université de Chicago de 1995 à 1997, puis conduit des missions de conseil et direction de transition pour l’implémentation de transformations numériques pour de grands groupes et des organismes institutionnels (Nestlé, Merial, Novartis…), de 1997 à 2008.

Il intègre l'École des mines de Douai comme directeur de la recherche (2009-2010) puis devient directeur général de l’Esigelec (2011-2013). Au travers de son entreprise de conseils stratégiques, Virtute, il soutient ensuite plusieurs projets entrepreneuriaux dans le domaine du numérique, en particulier pour le compte de l’Académie de l’innovation de l’Université de Dublin, et la Commission européenne dont il a été expert évaluateur du programme Horizon 2020.

Sa mission

Selon Jean-Pierre Finance, président du CA de Renater : la mission d'Éric Durieux, comme président, sera de « garantir les capacités du GIP à répondre aux attentes des utilisateurs, la qualité de son fonctionnement, son développement, et son intégrité dans le respect des valeurs et orientations définies par son conseil d’administration ».

Un challenge, en cette période d’hybridation des enseignements, durant laquelle les outils de visioconférence sont particulièrement sollicités.

  • Le suivre sur les réseaux sociaux :

Son Linkedin.

3. Florence Hordern : directrice des ressources humaines de l'École polytechnique

DRH a HEC, Florence Hordern a travaillé pour deux ONG avant de revenir à l’enseignement supérieur
DRH a HEC, Florence Hordern a travaillé pour deux ONG avant de revenir à l’enseignement supérieur - ©Polytechnique

Depuis le 31 août, Florence Hordern exerce la fonction de directrice des ressources humaines à l'École polytechnique.

Son parcours

Diplômée de l’institut d’administration des entreprises, Florence Hordern débute sa carrière en 1989 à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, à la direction des relations internationales. De 2001 à 2005, elle y occupe le poste de consultante en gestion des carrières et des emplois du secteur de l’enseignement avant de devenir, en 2005, responsable des ressources humaines et du développement.

En 2006, Florence Hordern intègre l’enseignement supérieur avec HEC Paris, toujours en tant que directrice des ressources humaines. Elle est ensuite en poste comme responsable management de la relation sociale et des ressources humaines dans deux ONG : en 2015, à Médecins du Monde France et, en 2018, à Action contre la Faim France. C’est en avril 2019 qu’elle retourne à l’enseignement supérieur en devenant directrice des ressources humaines de l’Institut Catholique de Paris.

Sa mission

En tant que membre du comité exécutif de l’X, Florence Hordern a pour mission de mettre en œuvre la politique des RH de l'école, « notamment dans les domaines des rémunérations, du déroulement de carrière, de la formation professionnelle, et de la gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences », précise l'école.

  • La suivre sur les réseaux sociaux :

Son Linkedin.

4. Florian Prussak : directeur vie étudiante et de campus du Crous Toulouse-Occitanie

Ancien conseiller de la présidente du Cnous, Dominique Marchand, Florian Prussak est devenu directeur de la vie étudiante et de campus du Crous de Toulouse-Occitanie, le 24 août.

Son parcours

Florian Prussak a occupé le poste de chargé de mission au cabinet de l’ex ministre de l’ESR, Geneviève Fioraso
Florian Prussak a occupé le poste de chargé de mission au cabinet de l’ex ministre de l’ESR, Geneviève Fioraso - D.R.

Diplômé de l’Université Paris-Dauphine et de l’IAE Gustave Eiffel, Florian Prussak préside le réseau national d’associations étudiantes Animafac de 2008 à 2011.

De 2010 à 2012, il est chargé de mission au sein de la Comue Université Sorbonne Paris Cité avant d'être nommé chargé de mission affaires sociales, vie étudiante et Culture scientifique, technique et industrielle au cabinet de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso (2012-2014).

Il rejoint le Cnous en 2014, d’abord comme responsable des politiques de site, puis adjoint au sous-directeur à la vie étudiante, chargé de la politique de site et de la vie de campus et enfin conseiller de la présidente. 

Sa mission

Au sein du Crous de Toulouse, dirigé par Dominique Froment, en poste depuis mai dernier, Florian Prussak sera chargé d’organiser le fonctionnement des services dépendant de la direction de la vie étudiante et de campus. Un large champ d’action pour lequel il faudra certainement improviser, selon les évolutions de la situation et des consignes sanitaires.

  • Le suivre sur les réseaux sociaux :

Son Linkedin.

Son Twitter.

5. Claire Lenz, directrice du développement et de la communication à IHES

Directrice déléguée du programme de bachelor de l'École polytechnique depuis mai 2016, Claire Lenz,  rejoint l’Institut des hautes études scientifiques en tant que directrice du développement et de la communication.

Son parcours

Parcours original que celui de Claire Lenz, qui a été coordinatrice des arts et professeure de lettres au lycée français de Chicago
Parcours original que celui de Claire Lenz, qui a été coordinatrice des arts et professeure de lettres au lycée français de Chicago - DR

Un diplôme de Science Po Paris et un master de recherche en lettres modernes de l’Université Sorbonne Nouvelle en poche, Claire Lenz démarre sa carrière comme responsable de la communication de l’association Paris-Montagne de l’École normale supérieure en 2006, avant de passer chargée de relations presse à la Société Générale de 2007 à 2009.

En 2010, elle devient consultante marketing à l’Université de Chicago et, par la suite, coordinatrice des arts et professeur de lettres du Lycée français de Chicago. En août 2012, l'École polytechnique la recrute au poste d’adjointe à la directrice de la communication qu’elle occupera jusqu’en novembre 2014, avant de prendre celui de directrice adjointe de la communication et responsable de la communication internationale jusqu’en mai 2016. C’est elle qui est chargée de piloter le projet stratégique de création d’un diplôme de bachelor par l’X. 

Ses enjeux

Bien qu’il conserve son statut de fondation d’utilité publique, l’IHES fait désormais partie de l’Université Paris-Saclay. Il s’agira pour la communication de l’IHES de trouver sa place et de s’intégrer à ce nouvel ensemble.

  • La suivre sur les réseaux sociaux :

Son Linkedin.

Son Twitter.

Transférer cet article à un(e) ami(e)