Métiers
&
carrières

Six questions pour comprendre les modalités du repyramidage des enseignants-chercheurs

Par Isabelle Cormaty | le | Personnels et statuts

800 maitres de conférences vont être promus professeurs des universités d’ici 2022. Comment cela va-t-il se passer et quelle répartition des promotions par établissement ? Campus Matin revient en détail sur les raisons et les modalités d’application de ce repyramidage.

800 promotions internes de MCF sont ventilées entre les établissements pour 2021 et 2022. - © CPU - Université de Lorraine
800 promotions internes de MCF sont ventilées entre les établissements pour 2021 et 2022. - © CPU - Université de Lorraine

1. Dans quel contexte s’inscrit le repyramidage ?

Le repyramidage, c’est-à-dire le passage de maîtres de conférences (MCF) dans le corps des professeurs des universités (PR), découle de la Loi de programmation de la recherche 2021-2030, dite LPR. Cette loi régit le financement et l’organisation de la recherche et de l’enseignement supérieur sur une période de dix ans.

Dans ce contexte, le gouvernement a mené à partir de novembre 2019 des négociations avec les syndicats du secteur pour renforcer l’attractivité des carrières scientifiques. Cela a abouti à la signature d’un protocole.

2. Combien de promotions sont prévues ?

2000 promotions de MCF sont prévues d’ici à 2025 dont 400 en 2022. - © Noun Project
2000 promotions de MCF sont prévues d’ici à 2025 dont 400 en 2022. - © Noun Project

Ce protocole « carrières et rémunérations » signé le 12 octobre 2020 à Matignon par trois syndicats (SNPTES, Sgen-CFDT et Unsa) prévoit 2000 promotions de maîtres de conférences comme professeur des universités jusqu’en 2025. Pour l’instant, 800 promotions sont ventilées entre les établissements : la moitié sera accordée au titre de l’année 2021 de manière rétroactive, l’autre en 2022. Le nombre de promotions a été déterminé en tenant compte du ratio entre MCF et PR dans les établissements et des effectifs au sein des différentes sections du Conseil national des universités (CNU).

Avec le repyramidage, l’objectif affiché par le gouvernement est de constituer un corps de professeurs d’université d’au moins 18 000 personnes et représentant 40 % des enseignants-chercheurs alors que le taux de PR s'élève à ce jour à 31 %

3. Quelle répartition des promotions par établissement ?

L’Université de Lille obtient le plus de promotions en deux ans. - © Université de Lille
L’Université de Lille obtient le plus de promotions en deux ans. - © Université de Lille

Au total, 108 établissements du supérieur obtiennent des promotions de MCF. Parmi eux, 32 établissements reçoivent plus de dix promotions pour les années 2021 et 2022. L'Université de Lille est celle qui en obtient le plus, 36. Suivent ensuite Aix Marseille Université (35) et l'Université de Lorraine (34). L'Université Grenoble Alpes et l'Université de Paris disposent elles de 25 promotions et Sorbonne Université de 23.

Par ailleurs, 42 institutions disposent directement de la totalité des postes auxquels elles peuvent prétendre jusqu’en 2025. Il s’agit principalement d'écoles d’ingénieurs (28) et d’organisations disposant d’un corps d’enseignants-chercheurs réduit. Ces dernières pourront promouvoir, au total, entre un et quatre MCF.

4. Quelle ventilation des promotions par discipline ?

La section Staps dispose d’un faible taux de PR au niveau national. - © CPU - Université de Haute-Alsace
La section Staps dispose d’un faible taux de PR au niveau national. - © CPU - Université de Haute-Alsace

Si le ministère a réparti le nombre de promotions par établissement, les présidences et directions des institutions se chargent, elles, de leur ventilation disciplinaire. En clair, elles décident quelles sections du CNU bénéficieront en priorité de cette voie de promotion temporaire. Le ministère a toutefois pointé aux établissements les sections les plus en retard par rapport à l’objectif de 40 % de PR dans leurs effectifs. 

Parmi elles, les sections 6 « Sciences de gestion », 27 « Informatique » et 74 « Sciences et techniques des activités physiques et sportives », dite Staps, ont un taux de professeurs des universités qui doit progresser d’ici à 2022. Dans le cas contraire, le ministère se réserve le droit de flécher les promotions sur certaines sections à partir de 2023.

5. Quelles sont les conditions requises pour être éligible ?

Disposer d’une HDR fait partie des deux critères pour être promu. - © Noun Project
Disposer d’une HDR fait partie des deux critères pour être promu. - © Noun Project

Le décret sur le repyramidage publié au Journal officiel le 22 décembre dernier détaille les conditions que doivent remplir les maîtres de conférences pour bénéficier de cette voie temporaire de promotion interne :

  • être titulaire du premier grade depuis plus de dix ans ou du deuxième grade ;
  • et disposer d’une habilitation à diriger des recherches (HDR), le diplôme universitaire le plus élevé en France.

Cette voie de promotion s’adresse donc aux MCF, mais aussi aux membres de corps assimilés et aux enseignants en détachement remplissant les conditions citées précédemment. Ces derniers peuvent candidater auprès de leur établissement d’origine. 

À noter que les trois-quarts des promotions seront attribuées aux maîtres de conférences titulaires du deuxième grade.

6. Comment se déroule l'étude des dossiers ?

Le conseil académique étudie les dossiers de candidature. - © Noun Project
Le conseil académique étudie les dossiers de candidature. - © Noun Project

Les maîtres de conférences souhaitant bénéficier de cette voie de promotion adressent à leur chef d'établissement une lettre de motivation et un rapport d’activité. Le conseil académique étudie ensuite les candidatures et puis transmet son avis à la section compétente du CNU qui émet elle aussi un avis.

Un comité d’audition - composé du chef d'établissement et de trois PR, dont deux issus de la discipline concernée - reçoit les candidats ayant reçu les avis les plus favorables. Seuls quatre candidats par emploi ouvert peuvent être auditionnés. Enfin, le chef d'établissement établit la liste des candidats promus.

Transférer cet article à un(e) ami(e)