Vie des campus

Appel à projets « Esprit d’entreprendre » : un financement de 5 millions pour les Pepite

Par Marine Dessaux | le | Expérience étudiante

L’appel à projet « Esprit d’entreprendre » est destiné à financer le développement des Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (Pepite) jusqu’en 2022. Doté de 5 millions d’euros, il a pour ambition de valoriser l’engagement entrepreneurial des étudiants. Et intervient alors que la crise économique qui se profile rend plus que jamais nécessaire le soutien aux actions des établissements en faveur de l’entrepreneuriat.

Appel à projets « Esprit d’entreprendre » : un financement de 5 millions pour les Pepite
Appel à projets « Esprit d’entreprendre » : un financement de 5 millions pour les Pepite

Mobiliser un maximum d'établissements d’enseignement supérieur à travers leurs Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (Pepite) afin qu’ils réussissent à sensibiliser et initier à l’entrepreneuriat un nombre d'étudiants significatif : voici l’objectif de l’appel à projets « Esprit d’entreprendre » qui vient d'être lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Mesri).

Une sensibilisation à l’entrepreneuriat encore insuffisante

Créées en 2014, les Pepite accompagnent les étudiants et les jeunes diplômés dans la concrétisation de leurs projets de création d’entreprise. On en dénombre une trentaine en France, intégrés aux universités.

Ils représentent 120 000 étudiants sensibilisés chaque année à l’entrepreneuriat et 6500 jeunes qui disposaient du statut d'étudiant entrepreneur l’an passé.

Un dispositif qui reste cependant « inégalement déployé sur les territoires et ne permet pas aujourd’hui de sensibiliser massivement les étudiants », d’après le Mesri.

L’appel à projets : ce qu’il faut savoir

L’appel à projets soutiendra financièrement les projets de développement des Pepite de France Métropolitaine et d’Outre-mer qui seront « les plus ambitieux et les mieux maîtrisés ».

L’objectif est de contribuer à la réussite des étudiants dans leurs études, de favoriser le développement de compétences nouvelles et ainsi leur capacité d’insertion professionnelle. Des atouts jugés « indispensables face à la sévère crise économique en conséquence de la pandémie Covid-19, qui va fortement toucher les plus jeunes sur le marché de l’emploi ».

Le financement

Il s’élève à 5 millions d’euros sur deux ans ;

Avec un engagement biennal mais un versement annuel;

Il sera alloué en fonction de la soutenabilité du projet et proportionné à son dimensionnement et au co-financement des partenaires associés.

Les critères d'éligibilité des porteurs de projet 

  • Être un établissement d’enseignement supérieur public, structure juridique de rattachement du Pepite.
  • Avoir la capacité à s’engager et à s’impliquer notamment dans le cadre des projets entrepreneuriaux sur le territoire.
  • Avoir la capacité à déployer, à piloter, à assurer le suivi des actions indiquées dans la candidature et à les pérenniser au-delà de la période de l’AAP.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 15 octobre à 9h.

Retrouvez toutes les modalités de l’appel à projets dans le cahier des charges.

Les mesures du plan « Esprit d’entreprendre » pour faire bouger les choses

Le plan « L’esprit d’entreprendre » en faveur de l’entrepreneuriat étudiant, a été annoncé le 2 mai 2019 par Frédérique Vidal. 

Il prévoit toute une batterie de mesures, parmi lesquelles : 

  • Développer des « semestres entrepreneuriat », permettant aux étudiants de passer un semestre à développer leur start-up tout en validant des crédits ECTS et en bénéficiant d’un accompagnement et d’un suivi personnalisés.
  • Accroître l’offre de cursus en entrepreneuriat (licences professionnelles et masters).
  • Créer des modules d’entrepreneuriat spécifiques pour les formations doctorales, les doctorants constituant un vivier particulièrement prometteur d’entrepreneurs.
  • Faire des pôles Pepite des « lieux totem » sur les campus, généraliser les espaces de coworking, créer un pass mobilité (pour accèder à l’ensemble des totem du territoire).

Transférer cet article à un(e) ami(e)