Vie des campus

Confinement : les étudiants du Pôle Léonard de Vinci aident en ligne collégiens et lycéens

Par Marc Guiraud | le | Expérience étudiante

Sympas les étudiants de LeoLearning, l’association de tutorat du Pôle Léonard de Vinci qui regroupe trois écoles post bac (EMLV, école de commerce, ESILV : école d’Ingénieurs et IIM, école du Web).

Ils ont décidé d’offrir gratuitement leur aide, en ligne, aux collégiens et lycéens confinés.

Confinement : les étudiants du Pôle Léonard de Vinci aident en ligne collégiens et lycéens
Confinement : les étudiants du Pôle Léonard de Vinci aident en ligne collégiens et lycéens

Les parents vont leur dire merci !

Une cinquantaine d'étudiants du Pôle Léonard de Vinci proposent des cours de soutien individuels d’une heure, à distance bien entendu, aux collégiens et lycéens confinés. De la 6ème à la Terminale, avec leurs tuteurs en ligne, via Zoom, Teams ou FaceTime, les élèves peuvent déjà travailler leurs matières faibles, mathématiques, physique-chimie, histoire-géographie, science de la vie et de la Terre, anglais ou français.

Les inscriptions sont ouvertes : rien de plus simple, il suffit de remplir le formulaire précisant ses besoins et ses disponibilités sur la page Facebook de LeoLearning, l’association de tutorat du Pôle Léonard de Vinci, ou d’envoyer un e-mail à leolearning-tutorat.solidaire@devinci.fr

Page LeoLearning
Page LeoLearning - © DR

LeoLearning, c’est l’association qui assure depuis deux ans un tutorat gratuit aux étudiants du Pôle Léonard de Vinci.

Genèse du projet : « Quand nous sommes arrivés à l’ESILV, en prépa intégrée, c’était parfois dur, et les seules aides possibles étaient celles d’étudiants plus avancés qui faisaient payer leurs services. Pour nous, ce n’était pas normal. On a donc créé cette association, en s’appuyant la première année sur l’initiative d’un professeur qui avait créé un tutorat en informatique, puis en volant de nos propres ailes. LeoLearning regroupe aujourd’hui 20 étudiants tuteurs bénévoles pour leurs camarades » expliquent à Campus Matin Quentin Normand, co-président, Vincent Debande, co-président et Clément Lajoux, secrétaire général, tous les trois en 3e année à l’ESILV, l’école d’ingénieur du pôle Léonard de Vinci.

Quentin Normand, Clément Lajoux et Vincent Debande
Quentin Normand, Clément Lajoux et Vincent Debande - © PoleTech

« Pour aider les collégiens et lycéens, on a lancé un appel à candidatures la semaine dernière et une trentaine d’étudiants nous ont déjà rejoint. Et ce n’est pas fini ! Nous sommes donc une cinquantaine de tuteurs mobilisables pour les collégiens et les lycéens » poursuivent les trois mousquetaires du tutorat.

« Nous commençons à avoir une bonne expérience du tutorat, ayant notamment assuré pour nos camarades du Pôle quelques 200 cours pendant les 8 semaines de cours de cette année, sachant que nous avions reçu plus de 300 demandes. Nous n’avons pu répondre qu’à 7 demandes sur 10 environ, parce que les séances spécifiques comme ‘révision de partiels’ génèrent une hausse des demandes face à laquelle nous manquons de tuteurs ».

Comment fonctionne LeoLearning

Un tuteur a trois tutorés maximum, pour un cours d’une heure trente, sur une notion donnée.

« En moyenne, chaque tuteur assure deux cours, qu’il faut aussi préparer : ça représente un gros investissement » souligne

« Nous sélectionnons les candidats tuteurs en leur demandant comment ils s’y prendraient pour expliquer telle notion, et ensuite, le professeur référent de notre association vérifie leurs profils et leurs notes. »

Les trois pilotes de l’association LeoLearning, futurs ingénieurs, ont bien évidemment développé un logiciel pour permettre de faire se rencontrer au mieux les demandes et les offres.

« Chaque semaine, après avoir réservé des salles pour le jeudi après-midi (le créneau du tutorat), on centralise les disponibilités des étudiants tuteurs. Puis, le dimanche, on poste des formulaires GoogleForms sur Facebook et Yammer. Les étudiants ont jusqu’au mardi pour s’inscrire. Le mardi soir, on clôture les formulaires, on récupère les données via l’API de Google et on les injecte dans notre programme (algorithme écrit en langage C#) et chacun, tuteur comme tutoré, retrouve ses informations par mail.

site Discord LeoLearning
site Discord LeoLearning - © DR

Ce programme nous permet de traiter les demandes de tutorat avec des règles donnant la priorité aux étudiants qui en ont le plus besoin : par exemple, s’ils sont en année 1 ou 2 et s’ils ont un examen à venir, ou s’ils ont déjà participé à des cours, ils seront priorisés. S’ils s’étaient inscrits et ne sont pas venus sans motif, leur demande sera dégradée. »

Pour en savoir plus:

Transférer cet article à un(e) ami(e)