Vie des campus

Stages : comment l’IIM (Institut de l’internet et du multimédia) les a adaptés au confinement

Par Marc Guiraud | le |  Expérience étudiante

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ayant autorisé à aménager les règlements pédagogiques, l’IIM (Institut de l’Internet et du Multimédia du Pôle Léonard de Vinci) organise une validation à distance partielle, voire totale, des stages des années 3, 4, 5 et MBA.

Comment ?

étudiante de l’IIM - Léonard De Vinci
étudiante de l’IIM - Léonard De Vinci

« Le stage en entreprise constitue une étape très importante dans le cursus de nos étudiant : c’est l’occasion de valider ses capacités à intégrer une équipe, à prendre des initiatives et à assumer son autonomie dans un environnement professionnel réel », rappelle Emmanuel Peter, directeur de l’IIM (Institut de l’Internet et du Multimédia)

5 « agences », correspondant aux 5 axes métiers de l’IIM, ont donc été créées au sein de l’Institut :

  • Communication digitale et e-business,
  • Développement web,
  • Création et Design,
  • Jeux vidéo,
  • Animation 3D.

De début avril à mi-juillet, chaque « agence » fait travailler, à distance et à plein temps, les étudiants sans stage de sa spécialité, sur des projets proches de situations d’entreprises : réponse à des concours, mise en place de PoC (Proof of Concept), missions de content marketing, conception de chartes graphiques, réalisations de jeux vidéo ou de films 3D…

Pour chaque agence, un « tuteur agence », intervenant de l’IIM, joue le rôle de tuteur d’entreprise et d'évaluateur : il manage les étudiants comme s’ils étaient des collaborateurs d’entreprises en télé-travail.

« Notre volonté est de ne pas dépasser 10 étudiants suivis par tuteur. Ces tuteurs sont tous issus de l’entreprise : ils sont soit des intervenants professionnels, soit des enseignements permanents récemment intégrés et ayant une expérience professionnelle antérieure importante » précise Emmanuel Peter.

Cette opportunité concerne une centaine d'étudiants, sur 1900, essentiellement en 3ème année, ainsi que quelques 4ème et 5ème années, ainsi que certains MBA, actuellement sans stage ou dont le stage a été interrompu. Cela représente 22 % des étudiants de 3ème année, et 3 % des étudiants années 4 et 5 où la grande majorité est en alternance plutôt qu’en stage.

La proportion de validation (partielle ou totale) varie en fonction de la situation de chaque étudiant : si son stage a été interrompu, la validation sera partiellement sur le stage physique et partiellement sur le stage « agence IIM ». S’il n’a pas trouvé de stage, la validation « agence IIM » ira 100 %.

Ces étudiants seront évalués de la même manière qu’un stage classique avec :

  • un rapport d’activité
  • une évaluation du tuteur agence (remplaçant l'évaluation du tuteur entreprise)
  • une soutenance individuelle, en visio-conférence si nécessaire.

En cas de stage finalement trouvé ou dont l’activité reprendrait, celui-ci reste prioritaire et les étudiants doivent alors privilégier et rejoindre leur entreprise d’accueil.

Par ailleurs, le délai maximum de fin de stage est allongé pour les étudiants de 5ème année et la période obligatoire minimale de stage et/ou en agence est ramenée à 3 mois et demi (76 jours). 

L’IIM (Institut de l’Internet et du Multimédia) - Groupe Léonard de Vinci

• Créé en 1995 à Paris-La Défense.

• 1900 étudiants répartis dans les axes Communication digitale et e-business, Développement web, Création et Design, Jeux vidéo et Animation 3D

• 13 spécialisations en année 4 et 5, toutes accessibles en alternance

• 7 titres enregistrés au RNCP :

- Chef de Projet Digital - Niveau 6

- Manager de la Communication Numérique - Niveau 7

- Manager du Marketing Digital - Niveau 7

- Réalisateur Animation 3D - Niveau 7

- Manager de l’Ingénierie numérique - niveau 7

- Designer d’expérience utilisateur - Niveau 7

- Manager du jeu vidéo - Niveau 7

• Labellisé par IAB France

• Membre du réseau des écoles du jeu vidéo du SNJV (Syndicat National du Jeu Vidéo), du RECA (Réseau des Écoles françaises de Cinéma d’Animation ), de LearningLab Network, de Talents du Numérique et des associations professionnelles Cap Digital, Capital Games et Designer Interactif

• 2300 anciens

Transférer cet article à un(e) ami(e)