Vie des campus

Retour en présentiel, tests, vaccin… Comment se déroulera la rentrée des étudiants et des agents ?

Par Isabelle Cormaty | le | Stratégies

C’est une reprise masquée et en présentiel qui se profile en septembre. La Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle a transmis aux responsables d'établissement les consignes sanitaires qui s’appliqueront à la rentrée. Jauge, vaccination, passe sanitaire, organisation d'événements, examens, télétravail… Campus Matin vous résume les principales mesures à retenir.

Retour en présentiel, tests, vaccin… Comment se déroulera la rentrée des étudiants et des agents ?
Retour en présentiel, tests, vaccin… Comment se déroulera la rentrée des étudiants et des agents ?

Une reprise des cours 100 % en présentiel en septembre ! Tel était l’objectif fixé par la ministre de lʼenseignement supérieur, de la recherche et de lʼinnovation, lors de sa conférence de presse sur les modalités de rentrée 2021 le 9 juillet dernier.

« Les modalités pédagogiques sont de la responsabilité des établissements, mais ce qui est de la responsabilité du ministère, c’est que 100 % des étudiants puissent se rendre sur les campus », déclarait alors Frédérique Vidal.

Le 5 août dernier, la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (Dgesip) a envoyé aux responsables d'établissements la circulaire détaillant les consignes sanitaires pour la rentrée 2021. En voici les principaux points à retenir.

Une rentrée 100 % en présentiel confirmée

La fin des jauges…

Dès la rentrée, les écoles, universités et bibliothèques universitaires pourront accueillir les étudiants dans la limite de leur capacité d’accueil totale. Des mesures spécifiques de distanciation dans les salles d’enseignements ou d’hybridation des formations pourront être prises selon l’évolution de la situation sanitaire.

… mais le maintien des gestes barrières

Le port du masque reste obligatoire dans les espaces clos. Les établissements devront fournir des masques aux agents. « Une attention particulière doit être apportée à la préservation de la qualité de l’air et de l’aération des salles. Les établissements peuvent recourir à des dispositifs de mesure du dioxyde de carbone dans l’air », précise la circulaire.

Des examens en présentiel ou distanciel selon le choix de l'établissement

Les établissements auront la liberté d’organiser les examens en présentiel ou en distanciel. La Dgesip recommande « de prévoir des modalités de contrôle de connaissance permettant une bascule de l’ensemble des examens à distance en cas de dégradation de la situation sanitaire et/ou une prise en compte du contrôle continu. » Les établissements se doivent également d’organiser des sessions de substitution pour les étudiants malades du Covid ou soumis à l’isolement car cas contact.

Tests, traçage des cas de Covid et vaccination

Une offre de tests antigéniques et d’autotests

Les établissements proposeront aux étudiants des auto-tests ou une offre de dépistage. - © D.R.
Les établissements proposeront aux étudiants des auto-tests ou une offre de dépistage. - © D.R.

La stratégie de tests déployée depuis février va se poursuivre. « Les établissements publics sous tutelle Mesri et les Crous seront financièrement compensés pour les achats de tests antigéniques, autotests, et recrutements de médiateurs de lutte anticovid. Un recensement de ces coûts sera réalisé auprès des établissements en fin d’année 2021 », précise la circulaire.

Traçage des personnes contaminées

De plus, lorsque trois cas Covid positifs ou plus sont détectés dans un même groupe d’enseignement d’une même implantation, le tracing des cas contacts est effectué et la continuité pédagogique organisée pour les étudiants cas contacts à risque. À noter que les étudiants et personnels dont le schéma vaccinal est complet ne sont pas considérés comme cas contacts à risque.

Les établissements, promoteurs et facilitateurs de la vaccination

La Dgesip demande aux établissements de promouvoir la vaccination. - © DR.
La Dgesip demande aux établissements de promouvoir la vaccination. - © DR.

Il est demandé aux établissements de mettre en place une démarche associant une campagne de promotion adaptée et une facilitation de l’accès aux vaccins. 

« Il vous appartient de mobiliser par ailleurs les étudiants relais santé, et les référents des résidences universitaires, afin de promouvoir la vaccination auprès des étudiants », indique la circulaire.

Les agences régionales de santé organiseront également à la rentrée des opérations de vaccination sur les campus. Outre l’installation de barnums de vaccination, la circulaire cite plusieurs mesures que les établissements peuvent appliquer pour faciliter la vaccination :

  • « Orienter précisément les étudiants vers l’offre de vaccination disponible en ville ;
  • mettre en œuvre des actions ciblées d’aller vers certains publics analysés comme prioritaires (étudiants internationaux, étudiants en résidence universitaire par exemple), en lien avec les caisses primaires d’assurance maladie, qui peuvent organiser des actions d’accompagnement à la vaccination ;
  • offrir une vaccination contre la Covid dans les centres de vaccination des services de santé universitaire qui en ont la capacité. »

En parallèle, les établissements, avec leurs services de médecine de prévention, sont invités à maintenir ou mettre en place une offre de vaccination des personnels.

Organisation d’événements et passe sanitaire

Reprise de toutes les activités

L’ensemble des activités se déroulant habituellement dans les établissements d’enseignement supérieur pourront reprendre à la rentrée, dans le respect des gestes barrières qui seront applicables à la rentrée. Les restaurants universitaires reprendront leurs activités, en suivant le protocole de la restauration collective.

Quand le passe sanitaire sera-t-il exigé ?

Toutefois, le passe sanitaire pourra être exigé dans plusieurs situations :

Le passe sanitaire pourra être exigé dans plusieurs situations. - © D.R.
Le passe sanitaire pourra être exigé dans plusieurs situations. - © D.R.

  • lors d'événements culturels et sportifs auxquels assistent ou participent des personnes extérieures à l'établissement ;
  • lors des colloques ou séminaires scientifiques accueillant des personnes extérieures à l’établissement ;
  • lors des activités sportives et culturelles qui ne se rattachent pas à un cursus de formation.

À noter également que les personnes accédant aux musées, salles d’exposition temporaire et bibliothèques à des fins de recherche sont dispensées de passe sanitaire, tout comme les publics des bibliothèques spécialisées.

Accompagnement des agents lors de la reprise en présentiel

À compter du 1er septembre, le régime de droit commun sera à nouveau appliqué en matière de télétravail, avec application du nouvel accord-cadre télétravail, conformément à la circulaire du 26 mai éditée par le ministère de la transformation et de la fonction publiques.

La circulaire de la Dgesip indique que « les établissements sont invités à mettre en place un dispositif d’accompagnement de la reprise des activités en présentiel » pour les personnels éloignés de leur bureau durant une longue période. Les comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) seront associés à la démarche.

« Pourront notamment être mis en place des temps d’échanges collectifs en amont et en aval de la reprise portant sur les modalités de travail ainsi que des espaces d’expressions sur les éventuelles difficultés professionnelles », est-il précisé.

Quid de l’accueil des étudiants et enseignants étrangers ?

Transférer cet article à un(e) ami(e)