Numérique

"Il faut rapprocher l'enseignement supérieur et la recherche des entreprises edtechs"

Par Isabelle Cormaty | Le | Edtechs

L’association Edtech Grand Ouest a renouvelé sa gouvernance en février dernier et élu comme président Benoit Jeannin. L’entrepreneur, dont l’activité est centrée sur l’apprentissage dans le scolaire, souhaite repositionner le cluster pour couvrir toute la filière edtech du territoire, du primaire à la formation professionnelle.

Benoit Jeannin a été élu à la présidence de l’association EdTech Grand Ouest le 28 février. -
Benoit Jeannin a été élu à la présidence de l’association EdTech Grand Ouest le 28 février. -

Benoit Jeannin, le fondateur et président de Script&Go et Learn&Go, deux start-up positionnées sur le segment du scolaire, a été élu à l’unanimité à la tête d'EdTech Grand Ouest le 28 février. Il succède au directeur général de Rennes School of Business, Thomas Froehlicher à la présidence de cette association créée en 2019. 

L’entrepreneur détaille à Campus Matin les projets qu’il souhaite porter pour ce cluster d’une soixantaine d’adhérents qui regroupe les acteurs des technologies pour l'éducation implantés dans l’ouest de la France.

Pourquoi avoir accepté la présidence d’Edtech Grand Ouest ?

J’ai commencé à travailler dans l'écosystème edtech en 2013, au moment de la naissance de la filière. Lors de la création d’EdTech Grand Ouest en 2019, l’association était davantage positionnée sur l’enseignement supérieur et la formation professionnelle. Nous aimerions repositionner le hub pour couvrir tout le secteur de la edtech, du primaire à la formation professionnelle, dans une démarche d’employabilité.

Au sein d’EdTech Grand Ouest, vous avez décidé de créer trois clubs thématiques. Pourquoi ?

Ces trois clubs opérationnels vont diffuser sur l’ensemble du territoire les solutions proposées par nos adhérents. Le premier club concerne l'éducation et l’inclusion. À l’arrivée en sixième, il y a une forte augmentation d'élèves avec des difficultés d’apprentissage. Nous devons aider les enseignants à gérer des classes avec davantage d’hétérogénéité dans le niveau des élèves. 

Le deuxième club porte sur l’enseignement supérieur et la recherche. Il faut rapprocher cet écosystème des entreprises edtechs pour favoriser les collaborations. La recherche nécessite de travailler sur un temps long et dans un environnement de confiance.

Le troisième club se penche sur l’emploi et les compétences. Nous voulons accélérer la diffusion d’outils et de solutions edtechs pour les acteurs de l’alternance, de la formation professionnelle ou de la formation continue, afin d’accompagner les personnes à tous les moments de leur vie.

Combien d'établissements d’enseignement supérieur figurent parmi les adhérents de votre association ? Quid du scolaire ?

Une dizaine d'établissements comme Audencia, Rennes School of Business ou l'Université Rennes 1 nous soutiennent. Nous visons la trentaine d'établissements d’ici à deux ans, d’autant que notre région compte une bonne densité d'écoles et d’universités. 

Côté scolaire, le rectorat de Rennes est partenaire de l’association. C’est un signe fort, car nous évoluons dans un environnement très cloisonné. Il nous faut arriver à une meilleure communication entre les différents acteurs et institutions et développer des solutions avec des acteurs de terrain. Les entreprises ont besoin de mener des expérimentations pour s’assurer de la pertinence de leurs solutions. 

L’association lance la saison 2 de son Edtech Tour

Edtech Grand Ouest a lancé à la rentrée 2021 un Edtech tour. L’objectif : sillonner le territoire pour faire découvrir aux acteurs locaux les solutions et innovations des sociétés edtechs adhérentes et être à l'écoute des problématiques des différentes entreprises ou établissements. Après de premières rencontres en septembre dernier, notamment à Angers et Vannes, l’association repart sur les routes.

Pour cette saison 2, les acteurs locaux de l’enseignement, du numérique et de la formation se retrouveront le 12 mai à Quimper, le 17 mai à Vannes, le 2 juin au Mans et le 24 juin au Laval Virtual. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)