Numérique

De la Syrie à Paris, Cora Beck a fait de la pédagogie digitale sa langue maternelle

Par Marine Dessaux | le | Pédagogie

Nouvelle directrice des pédagogies digitales au Pôle universitaire Léonard de Vinci, Cora Beck a un parcours international impressionnant. De la Syrie, au Mexique en passant par Kaboul et Jérusalem, elle a occupé différents postes, tout en affinant son expertise dans la pédagogie digitale.

Pour Campus Matin, elle revient sur son expérience professionnelle en sept étapes clés.

Cette spécialiste du digital learning a travaillé dans des milieux professionnels différents
Cette spécialiste du digital learning a travaillé dans des milieux professionnels différents

Avec trois masters, Cora Beck est spécialiste linguistique et formation
Avec trois masters, Cora Beck est spécialiste linguistique et formation - D.R

Diplômée en langue arabe, en didactique des langues et sciences du langage ainsi qu’en formations et médiations numériques, Cora Beck a longtemps vécu au Moyen-Orient, où elle a commencé sa carrière en tant qu’enseignante de français pour les étrangers (FLE). Elle a ensuite occupé successivement différents postes en lien avec la pédagogie : ingénieure pédagogique, formatrice de formateur, coordinatrice d’équipe enseignante, chargée de mission en pédagogie digitale. 

« J’ai toujours cherché à apprendre, et à perfectionner mes savoir-faire et savoir-être en tant que pédagogue et dans le digital afin de me créer un profil complet et polyvalent », résume-t-elle.

2010 : professeure de Français langue étrangère en Syrie

En Syrie, pour le Centre culturel français de Damas, j’enseigne, de janvier à juin 2010, le français aux adultes débutants pour la première fois. C’est une expérience interculturelle très riche qui me permet de me perfectionner aux techniques d’enseignement (pédagogie active / pédagogie de projets) et d’appréhender la création de contenus et la mise en place de formations à destination des enseignants.

2010 - 2011 : « Je décide de me spécialiser dans les pédagogies digitales »

J’effectue mon stage professionnel de master 2 « Didactique du français langue étrangère » sur l’intégration des Tice (technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement) dans l’enseignement du français en milieu universitaire syrien au Centre de documentation pédagogique de Damas.

Je participe au groupe de recherche RISDUPI (Recherche interuniversitaire syrienne de didactique universitaire pour une pédagogie innovante) pour lequel j’enquête, fais un état des lieux et crée des outils afin de faciliter l’accès aux contenus de formation, répondre à des problématiques d’hétérogénéité de niveaux et libérer du temps de classe pour la pratique et la résolution de situations complexes.

Je prends conscience du potentiel des nouvelles technologies dans l’accès aux savoirs

Je prends alors conscience du potentiel des nouvelles technologies dans l’accès aux savoirs et la possibilité d’individualisation et de différenciation de l’apprentissage pour répondre aux besoins et aux profils d’apprentissage des étudiants.

Je décide de me spécialiser dans les pédagogies digitales en validant un troisième master 2 « Gestion de connaissance, formations et médiations numériques » à l’Institut des technosciences de l’Université de Montpellier 3 Paul Valéry.

2011-2012 : premier poste à responsabilité dans le digital learning, au Mexique

Pour l’Alliance Française de Monterrey au Mexique, je crée des parcours individualisés (Français sur objectifs spécifiques, Français sur objectifs universitaires, FLE) en ligne pour un enseignement hybride où le présentiel serait réduit. Je fais du tutorat et suis des inscrits de cours en ligne, anime des ateliers multimédias à l’attention des enseignants et forme des enseignants à la création de parcours.

Il s’agit de mon premier poste à responsabilité dans le digital learning (de 2011 à juillet 2012). Je me spécialise en ingénierie pédagogique (création de contenus interactifs / modélisation de parcours d’apprentissage en présentiel réduit) et découvre les modalités de tutorat synchrone et asynchrone ainsi que la scénarisation des interactions.

Septembre 2012 à juin 2013 : « J’apprends à scénariser et créer du contenu pour un public spécifique »

Professeure de FOS (Français sur objectifs spécifiques) diplomatique et relations internationales à l’École de Guerre du ministère de la Défense, je donne des cours de soutien FLE et FOS puis des cours intensifs de français aux officiers supérieurs de septembre 2012 à juin 2013.

En parallèle, à partir de janvier 2013, je suis formatrice de formateurs dans le domaine du FOS et du Français de Spécialité à l’Université de Kaboul et l’Ambassade de France à Kaboul en Afghanistan.

Je participe également à une mission du projet Sefa (soutien à l’enseignement du français en Afghanistan) pour la mise en place d’un programme de FOS médical et de FS juridique.  

Développer une approche très pragmatique et professionnelle de l’apprentissage d’une langue

Cette spécialisation dans le FOS me fait développer une approche très pragmatique et professionnelle de l’apprentissage d’une langue étrangère. J’apprends à scénariser et créer du contenu pour un public spécifique selon des objectifs professionnels précis. Et développe ainsi une expertise en ingénierie de formation.

Janvier 2013 - juillet 2015 : chargée de mission pédagogique à Jérusalem

Pour le Consulat général de France à Jérusalem, je suis chargée de mission pédagogique au Service de coopération et d’action culturelle. Je suis coordinatrice pédagogique de l’Institut français de Jérusalem Est, coordinatrice Delf-Dalf (promotion, organisation et gestion des sessions d’examens DELF dans les Territoires palestiniens), formatrice de formateurs en didactique du FLE et en linguistique et enseignante de FLE pour adultes.

Je me charge également de l’élaboration et du suivi de projets de coopération linguistique et éducative (diffusion du français dans les écoles, francophonie).

Ce poste est mon premier dans le management d’équipe enseignante. La gestion de projets de coopération internationale dans un environnement politique complexe est une expérience est très riche, tant sur le plan interculturel que professionnel.

Février 2016 - avril 2020 :  « Développer un réseau d’experts »

Je rejoins l’Alliance Française à Paris et me professionnalise dans la formation de formateur en tant que chargée de mission pédagogique (participation au développement des offres de formation, gestion du déploiement du nouveau LMS (Learning management system) de l’institution, coordination de projets de développement de produits numériques, accompagnement des équipes projets, conception et animation de formations spécialisées dans l’intégration du numérique dans les pratiques de classe et dans la formation professionnelle…).

L’affirmation d’une réelle expertise

Cette étape est pour moi l’affirmation d’une réelle expertise dans les pédagogies digitales et l’opportunité de développer un réseau d’experts en pédagogie active et différenciée.

Depuis mai 2020 : directrice des pédagogies digitales… en pleine crise sanitaire

J’ai rejoint le Pôle universitaire Léonard de Vinci en pleine crise sanitaire. En tant que directrice des pédagogies digitales, je m’apprête à formaliser la stratégie pédagogies digitales du Pôle, à travailler à la stratégie d’accréditations et, notamment, à déployer l’offre de pédagogies digitales.

Le passage par les Alliances et Instituts français, un atout pour Cora Beck

« Le réseau des Alliances et Instituts français, mais également de la Coopération française à l’étranger est international et très développé », souligne Cora Beck. Il y a en effet plus de 800 Alliances françaises et 100 Instituts français dans le monde et des représentations diplomatiques dans chaque pays.

« Un diplôme en FLE et la maitrise de langues étrangères (arabe, anglais, espagnol) permettent une grande mobilité dans ce réseau où il est plus facile d’accéder à des postes à responsabilité même à un jeune âge, et de monter en compétences rapidement. Il faut évidemment avoir l’esprit d’aventure et apprécier l’interculturalité. Ce sont des expériences professionnelles et personnelles très riches, qui forgent la personnalité et permettent de développer une agilité et une adaptabilité certaines. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)