Vie des campus

Étudiants, enseignants, personnels d’université, calculez votre empreinte carbone

Par Enora Abry | le | Rse - développement durable

Comment accompagner les enseignants pour former les étudiants à la transition écologique ? Datagir, un service développé par l’Ademe, lance un simulateur visant à calculer les émissions carbone annuelles des étudiants et du personnel des universités. Un outil de sensibilisation qui pourra être repris par les enseignants et une source de données pour une étude à paraître…

Datagir met à disposition des universités son outil de simulation de l’empreinte carbone - © D.R.
Datagir met à disposition des universités son outil de simulation de l’empreinte carbone - © D.R.

Donnez aux étudiants les clefs pour comprendre et mettre en œuvre la transition écologique.  C'était le mot d’ordre du rapport « Sensibiliser et former aux enjeux de la transition écologique et du développement durable dans l’enseignement supérieur », plus communément appelé « rapport Jouzel » remis en février 2022.

Mais comment aider le personnel à former des étudiants sur les questions de transitions écologiques ? Comment leur donner les bons réflexes pour amoindrir leurs émissions de CO2 quotidiennes, que ce soit dans leur établissement ou chez eux ? Ce sont ces questions qui ont guidé Datagir dans la conception d’un simulateur destiné aux étudiants, académiques et personnels des universités.

Datagir, qu’est-ce que c’est ?

Datagir, c’est un service public porté par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Sa mission : diffuser des informations et des données environnementales afin d’encourager l’innovation en matière d’écologie.

En pratique, Datagir met au point des applications ou simulateurs intuitifs permettant à l’utilisateur de s’informer sur le climat, en calculant les émissions carbone de ses déplacements par exemple. Ces simulateurs sont gratuits, librement intégrables et leurs codes sont disponibles en open source permettant aux utilisateurs de décliner les outils.

Estimer l’empreinte carbone des acteurs de l’université…

Clément Auger a aussi participé au développement de la première version de « Nos gestes climat » - © D.R.
Clément Auger a aussi participé au développement de la première version de « Nos gestes climat » - © D.R.

En 2020, Datagir a lancé le simulateur intitulé « Nos gestes climats », qui comptabilise aujourd’hui près d’un million et demi de visites. Il permet à un utilisateur de calculer l’ensemble de ses émissions en équivalent carbone CO2e sur l’année, le CO2e étant une mesure regroupant tous les gaz à effet de serre (dioxyde de carbone, méthane, protoxyde d’azote).

Pour ce faire, l’utilisateur répond à une série de questions sur son alimentation, son logement, les transports qu’il utilise, ses habitudes en matière d’achat sur le numérique, etc. À la fin de la simulation, une page s’ouvre pour lui présenter des actions à accomplir afin de réduire ses émissions de CO2e.

L’équipe Datagir s’est alors demandé pourquoi ne pas faire de ce simulateur une aide pour les universités ?

« Nous nous sommes rendu compte que nos simulateurs ne touchaient pas ou peu les étudiants. Certaines écoles d’ingénieurs ou de commerce ont déjà utilisé nos outils, mais elles ne représentent qu’une petite partie des étudiants. Nous avons donc voulu nous tourner vers les universités », raconte Clément Auger, développeur et chargé de déploiement de l’offre éducation de Datagir.

Datagir a alors complété son simulateur « Nos gestes climats » en reprenant les mêmes questions et les mêmes mesures, mais avec une différence : l’utilisateur doit indiquer son statut dans l’établissement (enseignant, étudiant, personnel administratif) et le nom de son université. « Cela nous permettra de mener une étude sur les habitudes de ceux qui fréquentent les universités à partir des données récoltées », indique Clément Auger.

En effet, les données seront analysées puis les résultats présentés en juin, lors des prochaines rencontres de Comosup, l’association des responsables communication des universités. Ils seront ensuite disponibles pour tous via leur site internet.

Envie de participer à l'étude ?

Vous êtes élève, enseignant ou personnel administratif d’une université et vous voulez participer à l’étude via le simulateur Datagir ? Ça se passe juste ici.

… mais surtout sensibiliser ces populations

Le centre de cette démarche n’est pas l’étude finale, mais l’outil mis à disposition de tous. Clément Auger l’explique : « Notre objectif n’est pas de donner des chiffres, mais de sensibiliser. Faire le test, comprendre les ordres de grandeur des émissions liées à notre mode de vie et prendre connaissance des actions qui ont de l’impact est déjà une bonne première étape. »

Notre objectif n’est pas de donner des chiffres mais de sensibiliser

Datagir a conçu ce simulateur afin qu’il soit repris par des enseignants ou des associations afin d’augmenter sa visibilité auprès des élèves. D’ailleurs, le sondage via « Nos gestes climats » a été construit en s’appuyant sur les retours d’enseignants et de professionnels du supérieur obtenus lors d’ateliers organisés par Datagir en janvier 2022.

Afin d’accompagner les personnels dans son utilisation, des guides en lignes sont également disponibles.

D’autres projets pour Datagir ?

« Nous sommes en train de réfléchir à développer des outils similaires qui pourraient être utilisés par des apprenants plus jeunes, afin de les intégrer en cours au collège ou au lycée par exemple. Aujourd’hui, nous réalisons des entretiens avec des enseignants pour comprendre comment ils forment leurs élèves et ce dont ils ont besoin », explique Clément Auger.

Transférer cet article à un(e) ami(e)