Vie des campus

La Défense, Bordeaux, Strasbourg : quand les grandes écoles sortent de leur camp de base

Par Isabelle Cormaty | Le | Stratégies

Pour renforcer leur attractivité et poursuivre leur développement sur le territoire national, les grandes écoles ouvrent de nouveaux campus. Focus sur la Défense, Bordeaux et Strasbourg où se sont implantés plusieurs établissements à la rentrée 2022.

Campus Matin s’intéresse à trois villes où se sont implantés de nouveaux campus à la rentrée 2022. - ©  C.Archambault
Campus Matin s’intéresse à trois villes où se sont implantés de nouveaux campus à la rentrée 2022. - ©  C.Archambault

1. La Défense, un quartier d’affaires avec des campus

Trois écoles d’Omnes Éducation

À l’Ouest de Paris, dans les Hauts-de-Seine, le quartier d’affaires européen de La Défense identifiable par ces hautes tours héberge depuis plusieurs années des campus d'établissements du supérieur. Un mouvement qui a pris de l’ampleur à la rentrée 2022 avec l’arrivée de trois écoles du groupe Omnes Éducation (anciennement Inseec U).

L'École des hautes études internationales et politiques (HEIP), l'IFG Executive et l'École supérieure de commerce extérieur (ESCE) ont ainsi déménagé dans l’immeuble Cœur Défense 2. Un bâtiment de 13 500 m2 sur huit étages accueillant 3500 étudiants.

« Ce nouveau campus dynamisera l’ouverture des étudiants et l’interdisciplinarité des cursus. Cette étape majeure de la transformation d’Omnes Éducation représente une réponse à la croissance soutenue du groupe et à l’émergence de nouvelles formes de pédagogies et de technologies », expliquait Mathias Emmerich, président du groupe lors de l’annonce du déménagement en décembre 2021.

Le Pôle Léonard de Vinci s’agrandit

Déjà installé à la Défense, le Pôle Léonard de Vinci confirme aussi dans son plan stratégique 2022-2027 sa volonté de s’implanter dans ce quartier d’affaires. Il dispose depuis janvier d’un nouveau bâtiment de 6 500 m² à Puteaux, dont l’investissement représente 40 millions d’euros pour le groupe. Nommé le campus de l’Arche, il accueille les étudiants de l'Institut de l’internet et du multimédia et de l'Institut Léonard de Vinci.

Le Pôle prévoit par ailleurs l’ouverture d’ici 2025 d’un autre bâtiment d’un coût de 140 millions d’euros, le campus du Parc, situé sur le site de l‘ancienne école d’architecture de Nanterre.

2. Bordeaux, métropole en développement

Omnes Education a renforcé sa présence à Bordeaux. - ©  Omnes Education
Omnes Education a renforcé sa présence à Bordeaux. - ©  Omnes Education

Outre son implantation à la Défense, le groupe Omnes Éducation a aussi poursuivi son développement à Bordeaux. Deux écoles, HEIP et l'École centrale d'électronique ont rejoint le campus du groupe où étaient déjà implantés Inseec et Sup de Pub. Ce campus « permettra notamment aux étudiants de partager des projets en commun ou de participer à une vie associative conjointe », précisait le groupe en février. 

Ainsi, le campus va se développer en 2023 et passer de 10 000 à 16 000 m² afin de « proposer un cadre de travail et de vie attrayant ».

L'école d’ingénieurs privée, Estaca a également ouvert à Bordeaux une formation d’ingénieurs. Accueillie dans les locaux d’Arts et Métiers sur le campus de Bordeaux-Talence pendant trois ans, l’école commencera par y proposer sa filière aéronautique en 3e année.

3. Strasbourg, ville universitaire tournée vers l’Europe

Quatre écoles du groupe Galileo Global Education

Un espace européen de l’entreprise se trouve à Schiltigheim, à côté de Strasbourg. - © AIRDIASOL.Rothan
Un espace européen de l’entreprise se trouve à Schiltigheim, à côté de Strasbourg. - © AIRDIASOL.Rothan

La capitale alsacienne qui compte déjà une université de plus de 45 000 étudiants et plusieurs écoles d’ingénieurs publiques a étoffé son offre de formations d’enseignement supérieur à la rentrée 2022. Le groupe Galileo Global Education y a implanté quatre de ses écoles : Digital Campus, Esarc Evolution, ESG et Paris School of Technology and Business. D’autres établissements du groupe rejoindront le site strasbourgeois.

Galileo est locataire d’un parc de bureaux situé à côté de Strasbourg, au cœur de l’espace européen de l’entreprise, à Schiltigheim. Une ville qui dispose déjà de plusieurs campus d'écoles du supérieur.

Un campus de l’Essca

L'École supérieure des sciences commerciales d’Angers (Essca), implantée sur six campus en France, a elle aussi ouvert un campus à Schiltigheim pour la rentrée 2022. Un choix décidé en partie pour des raisons démographiques.

« L’académie de Strasbourg affiche un différentiel positif entre le taux de sortie et le taux d’entrée. De plus, lorsqu’on regarde le paysage de l’enseignement supérieur sur place, il n’y avait alors qu’une autre grande école de management - l’EM Strasbourg. Hormis sur le bachelor où nous serons en concurrence, nous offrons une proposition différente », expliquait Benjamin Morisse, directeur des relations institutionnelles et de la stratégie de l’Essca dans une interview à News Tank (abonnés) en avril dernier.

Transférer cet article à un(e) ami(e)