Vie des campus

Face à la recrudescence de la pandémie, les événements festifs interdits dans les établissements

Par Isabelle Cormaty | le | Stratégies

Alors que le nombre de contaminations à la Covid ne cesse de grimper ces dernières semaines, le gouvernement encourage le télétravail et durcit quelques éléments du protocole sanitaire appliqué dans le supérieur. Les événements festifs et moments de convivialité y sont désormais proscrits, et les établissements devront prendre leur part dans la vaccination.

Les enseignements sont maintenus en présentiel malgré la recrudescence des contaminations. - © CPU - Université Bretagne Sud
Les enseignements sont maintenus en présentiel malgré la recrudescence des contaminations. - © CPU - Université Bretagne Sud

« Nous avons pu collectivement réussir une rentrée 2021 presque entièrement en présentiel et dans le respect de la sécurité sanitaire de tous. Un faible nombre de contaminations et de foyers du Covid 19 ont ainsi été détectés dans l’enseignement supérieur », salue Anne-Sophie Barthez, la directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle, en préambule d’un courrier adressé aux responsables d'établissements le 10 décembre.

Si les enseignements en présentiel sont maintenus dans les écoles et universités, les autorités ont toutefois durci certains éléments du protocole sanitaire en raison de la dégradation de la situation sanitaire en France ces dernières semaines. Tour d’horizon des mesures en vigueur.

Fêtes interdites, télétravail encouragé, vaccination mise en avant

L’organisation d'événements festifs est proscrite jusqu’au 7 janvier 2022, conformément aux annonces du Premier ministre début décembre. « De manière générale, les moments de convivialité réunissant les agents publics ou les usagers en présentiel dans le cadre des établissements sont suspendus », ajoute par ailleurs Anne-Sophie Barthez.

Le télétravail possible jusqu'à trois jours par semaine

Dans son courrier aux chefs d'établissements, la directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle rappelle également que les réunions en audio ou visioconférence sont à privilégier. Et qu’il est « possible, de faciliter le télétravail jusqu’à trois jours lorsque les activités des agents sont télétravaillables et sous réserve des contraintes liées à l’organisation du travail ».

Promouvoir la vaccination

Anne-Sophie Barthez a écrit aux chefs d'établissements le 10 décembre. - © D.R.
Anne-Sophie Barthez a écrit aux chefs d'établissements le 10 décembre. - © D.R.

« Si le taux de vaccination des étudiants est très nettement supérieur au taux de vaccination de la population générale, il n’en demeure pas moins que maintenir ce taux grâce à la troisième dose est décisif pour que toute l’année universitaire se déroule dans les meilleures conditions », insiste Anne-Sophie Barthez.

La directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle incite donc les établissements à se rapprocher des agences régionales de santé afin d’organiser des actions de vaccination ponctuelles à partir de la rentrée de janvier.

Elle invite également les écoles et universités à :

  • relancer des actions de sensibilisation sur l’intérêt du vaccin et d’une couverture vaccinale complète avec la troisième dose ;
  • orienter les étudiants vers les solutions de vaccination en ville (médecins, pharmaciens, infirmiers) ;
  • maintenir les capacités de vaccination, pour la primo-vaccination ou le rappel, des services de santé universitaires.

Retour du distanciel à Aix Marseille Université début janvier

Du 3 au 10 janvier, les étudiants d'Aix Marseille Université suivront tous leurs cours magistraux et travaux dirigés à distance, à l’exception des étudiants en santé à partir de la deuxième année d’étude et des étudiants en doctorat.

La direction justifie ces mesures par « la recrudescence des cas de Covid-19 dans l’université et la dégradation de la situation sanitaire », préférant « anticiper cette situation qu’attendre de nouvelles informations potentielles durant la trêve de Noël. »

Les travaux, sorties de terrain, stages en entreprise ou en laboratoire ainsi que les examens sont eux maintenus en présentiel, dans le respect des consignes sanitaires.

Transférer cet article à un(e) ami(e)