Numérique

Appel à projets : jusqu’à cinq millions d’euros pour l’hybridation des formations

Par Théo Haberbusch, Marine Dessaux | le | Pédagogie

Après le bricolage dans l’urgence du confinement, les grands moyens : un appel à projets, financé par le PIA (Programme d’investissements d’avenir), vise à accompagner l’hybridation des formations en vue de la rentrée 2021. Avec la perspective de financements allant de un à cinq millions d’euros pour les lauréats.

Appel à projets : jusqu’à cinq millions d’euros pour l’hybridation des formations
Appel à projets : jusqu’à cinq millions d’euros pour l’hybridation des formations

Pendant le confinement, les écoles et universités ont su basculer massivement leurs cours à distance, dans l’urgence. Mais il reste nécessaire de développer des formations réellement « hybrides ».

C’est en tout cas la conviction qui explique le lancement de l’appel à projets « Hybridation des formations », dévoilé par la ministre Frédérique Vidal, et le secrétaire général pour l’investissement, Guillaume Boudy, vendredi 5 juin.

Tous deux entendent ainsi aider les établissements à réussir la rentrée prochaine et les inciter à développer des cursus diplômants complets « à partir de ressources pédagogiques mutualisées et modulaires », tant pour la formation initiale que continue.

Les priorités affichées

Si le cahier des charges précis n’a pas encore été mis en ligne par l’Agence nationale de la recherche, chargée du processus de sélection, les contours de cette opération sont connus.

L’objectif est la création de solutions de formations à distance ou hybrides pour la rentrée ou en flux tendu pendant l’année pour une utilisation en 2020-2021.

Les dossiers devront être remis pour début juillet dans l’optique d’un soutien et de la mise en œuvre des projets en septembre.  

La priorité sera donnée à la création de modules de formation pour le premier cycle post-bac des universités et des écoles. Pour ces dernières, seules les préparations à des formations bénéficiant d’une reconnaissance de l’État seront éligibles.

Les lauréats pourront compter sur des financements allant de un à cinq millions d’euros. 

Combien de lauréats ?

A ce stade, le secrétariat général pour l’investissement indique ne pas avoir d’enveloppe prédéterminée pour cet appel à projets.

Les points importants pour la sélection

La sélection des projets se fera par le dialogue afin de valider et d’accompagner la démarche des porteurs de projet et de leurs partenaires publics ou privés (EdTech).

Les établissements devront rédiger une note synthétique de dix pages faisant état de leur capacité à respecter le cahier des charges et précisant si les projets reposent ou non sur un objet d’excellence déjà sélectionné. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)