Numérique

Adaptive learning, prévention du décrochage… quels apports de l’IA dans l'éducation ?

Par Isabelle Cormaty | le | Pédagogie

Le collectif de réflexion et d’action au service de l’intelligence artificielle responsable Impact AI a organisé une table ronde sur les enjeux de l’intelligence artificielle dans le milieu éducatif le 10 juin dernier. L’occasion de donner un coup de projecteur sur cette technologie et ses apports.

Impact AI est un collectif de réflexion et d’action au service de l’IA responsable. - © D.R.
Impact AI est un collectif de réflexion et d’action au service de l’IA responsable. - © D.R.

Alors que la pandémie a créé une accélération des usages vers le numérique dans les écoles et à l’université, l’heure est venue de repenser les pédagogies et les méthodes d’apprentissage à la lumière de ces bouleversements.

Le 10 juin, le collectif de réflexion et d’action au service de l’intelligence artificielle responsable, Impact AI, a donc monté sur ce sujet une après-midi de conférences et ateliers intitulés Explor’IA x Éducation. L’une des tables rondes, organisée en collaboration avec la nouvelle école Aivancity et News TanK Éducation et Recherche, était consacrée aux enjeux et aux risques de l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) en milieu éducatif.

L’IA dans l'éducation : pour quoi faire ?

L’adaptive learning

 « L’intelligence artificielle permet l’apprentissage fragmenté en prenant en compte la vitesse d’apprentissage de l’apprenant », souligne Tawhid Chtioui président-fondateur d’Aivancity School for Technology, Business & Society Paris-Cachan.

La prévention du décrochage scolaire

Par ses capacités prédictives, l’intelligence artificielle pourrait aussi permettre d’identifier plus tôt des élèves et étudiants en difficulté.

« Le décrochage est un fléau en France. Nous avons 15 % des élèves qui sortent chaque année du système scolaire sans diplôme. Notre principale difficulté est que nous n’arrivons pas à prédire aujourd’hui quels élèves ont des lacunes dans le socle de connaissances générales, donc nous ne repérons pas forcément les jeunes qui vont décrocher pendant l’année et ont besoin de davantage d’accompagnement », détaille la proviseure Laurence Gourdon, membre du Conseil supérieur de l’éducation.

« L’IA permet d’anticiper certaines problématiques comme le décrochage scolaire, en croisant les retards, les absences, les remarques des professeurs… », complète Tawhid Chtioui.

Quels points de vigilance dans l’utilisation de l’IA pour l'éducation et le supérieur ?

Impliquer les enseignants

Nadia Naffi est professeure à l’Université Laval au Canada. - © D.R.
Nadia Naffi est professeure à l’Université Laval au Canada. - © D.R.

La protection des données fait partie des points de vigilance des interlocuteurs de ce webinaire. La professeure à l'Université LavalNadia Naffi, suggère également de « ne pas imposer la technologie au corps professoral, mais de dialoguer avec lui » de sorte que les évolutions ne viennent pas du haut vers le bas, mais soient acceptées par les enseignants.

« L’IA est déjà présente dans les classes, mais la plupart des enseignants utilisent des outils IA sans le savoir », remarque Laurence Gourdon.

L’utilisation de l’intelligence artificielle dans l'éducation impliquerait de fait une évolution des compétences de l’enseignant et son changement de posture, abonde Laurence Gourdon. Au lieu de transmettre des savoirs, les professeurs apprendraient aux élèves à apprendre, cultiveraient leur curiosité et leur créativité.

Avoir des infrastructures techniques solides

« Avec la massification des données et l’augmentation de la puissance de calcul, il y a un enjeu de digitalisation de notre IT, qui est souvent le point faible de l’enseignement supérieur. À Aivancity, nous avons fait du community source software », explique Tawhid Chtioui.

Les community source softwares consistent en des logiciels libre accès, conçus par une communauté qui, souvent, fait des mises à jour régulières et permet donc une adaptation permanente du SI. Une problématique d'évolution du domaine informatique qui s’avère un enjeu majeur pour les établissements, comme le soulignait Tawhid Chtioui dans une précédente interview.

Transférer cet article à un(e) ami(e)