Vie des campus

Flips, l’application mobile qui anime la vie étudiante malgré les restrictions sanitaires

Par Isabelle Cormaty | le | Expérience étudiante

S’intégrer dans un nouvel établissement et se faire des amis, un passage obligé…mais compliqué par les conditions sanitaires et la généralisation du distanciel. Pour favoriser les interactions sociales des étudiants, trois jeunes diplômés d'écoles d’ingénieurs ont lancé Flips, une application mobile qui propose une large palette d’activités à réaliser avec d’autres personnes en fonction de ses affinités.

Un concept initialement pensé pour le public international, mais qui a évolué lors du confinement d’octobre dernier.

Flips a élargit son public-cible du fait du confinement. - © D.R.
Flips a élargit son public-cible du fait du confinement. - © D.R.

Favoriser l’intégration des étudiants étrangers

Une start-up créée par trois jeunes ingénieurs

« On s’est rendu compte notamment pendant nos années de mobilité à l'étranger qu’il était parfois compliqué de s’intégrer dans un autre pays », commence Gautier Chamoulaud, l’un des trois cofondateurs de l’application et diplômé de l'Ensta Paris

Avec deux amis, Raphaël Madillo et Guillaume Vignolle, ils lancent Flips lors de leur dernière année d'études en 2020. L’application mobile connecte les étudiants en leur proposant selon leurs affinités des activités variées. Incubée au sein de l’accélérateur de Polytechnique puis testée dans un premier temps à l'Iéseg et IP Paris au printemps dernier, l’application a officiellement été lancée en septembre dernier. 

Objectif : 100 000 utilisateurs l’an prochain

Flips, qui a adhéré à l’association Edtech France, espère atteindre 100 000 utilisateurs d’ici l’an prochain. Une quarantaine d'écoles et de résidences françaises disposent de ce service pour l’instant, comme le groupe EDH.

« Il est parfois difficile de mettre en relation des étudiants étrangers qui viennent pour un semestre avec les étudiants locaux. De nombreuses activités sont proposées sur Flips, nous avons eu des retours positifs des étudiants », constate Lisa Martin, chargée des relations internationales du groupe EDH (EFAP - ICART - EFJ).

Le groupe EDH a par exemple mis à disposition cette application aux étudiants de trois de ses établissements : l'École des nouveaux métiers de la communication, l'Efap, l'École des métiers de la culture et du marché de l’art, l'Icart et l’l'École du nouveau journalisme, l'EFJ. Ces trois écoles se sont dotées de l’application Flips depuis la rentrée 2020 et comptent depuis 300 étudiants connectés sur l’application, ce qui a conduit à 70 rencontres (virtuelles ou non) en fonction de l'évolution des mesures sanitaires.

Gautier Chamoulaud (à gauche), Raphaël Madillo (au centre) et Guillaume Vignolle (à droite) ont cofondé l’application Flips.
Gautier Chamoulaud (à gauche), Raphaël Madillo (au centre) et Guillaume Vignolle (à droite) ont cofondé l’application Flips. - © D.R.

Un concept réinventé lors du second confinement

Lancée officiellement en septembre dernier, l’application a élargi son cœur de cible lors du second confinement fin octobre : « Au début, nous étions très centrés sur l’accueil des étudiants internationaux et nous étions en contact avec les services des relations internationales des grandes écoles et des universités. Avec la Covid, nous nous sommes rapprochés des BDE et des responsables vie étudiante des établissements », raconte le cofondateur.

De multiples activités réalisables en ligne

Faute de pouvoir organiser des événements en présentiel, Flips propose toujours diverses animations à réaliser entre amis, avec ses camarades de promo ou bien les locataires de sa résidence étudiante, mais cette fois en ligne. 

Au programme : « des escape-games, des concours de cuisine, des blind-tests, des quizz, des concerts en ligne ou des films à visionner à plusieurs… », énumère Gautier Chamoulaud. 

« Les événements ont très vite basculé en ligne. Certains de nos étudiants internationaux sont repartis dans l’autre pays, d’autres étaient enfermés dans leur logement pendant le confinement, mais ils ont pu participer à des activités avec d’autres personnes de l'établissement », note Lisa Martin.

Une application gratuite pour les étudiants

« L’application gratuite pour tous les étudiants propose aux établissements et aux résidences étudiantes une partie back-office payante », explique Gautier Chamoulaud. Les établissements peuvent y retrouver les statistiques d’utilisation et organiser leurs propres événements.

La direction des relations internationales du groupe EDH envisage Flips comme un complément à son programme de parrainage et à ses événements virtuels organisés sur Teams pour accueillir sa trentaine d'étudiants internationaux.

« Nous souhaitons proposer quelques activités, car nous avons besoin de voir, de connaître et d’accompagner les étudiants internationaux que nous accueillons. Mais il faut aussi qu’ils se fassent leur propre expérience, selon leurs goûts et leurs envies », souligne Lisa Martin.

« Réveille ton campus », un concours initié par Flips

Pour continuer à animer la vie étudiante dans les établissements du supérieur malgré les restrictions sanitaires, les trois cofondateurs de Flips ont lancé le concours « Réveille ton campus » qui se tient du 15 février et 15 mars.

L’objectif est simple : « mobiliser le plus de participants autour d’un événement virtuel original » organisé via l’application, explique Gautier Chamoulaud. Toutes les associations étudiantes peuvent s’inscrire, celle qui réunira le plus d'étudiants remportera une dotation de 1000€. D''autres lots sont également à gagner !

Transférer cet article à un(e) ami(e)