Vie des campus

Sortir pour réussir : la Côte d’Azur renoue avec ses étudiants

Par Pauline Tressols | le | Expérience étudiante

Spécial rentrée, épisode 4. La valeur des loisirs dans le parcours de vie étudiante gagne en considération ! Entre la programmation culturelle dédiée à la jeunesse et la journée d’intégration prévues en ce début d’année universitaire, les étudiants niçois profitent d’une rentrée extra-académique dynamique.

Le lancement de « Ma rentrée à Nice » s’est déroulé le 15 septembre. - © Pauline Tressols
Le lancement de « Ma rentrée à Nice » s’est déroulé le 15 septembre. - © Pauline Tressols

Mercredi 15 septembre, la ville de Nice, l’Université Côte d’Azur et le Crous Nice-Toulon ont lancé la première édition de « Ma rentrée à Nice ».

Course caritative, cluedo géant, improvisation théâtrale, concert du rapeur Luidji, sieste musicale… Voici seulement quelques exemples des 70 événements à venir jusqu’au 22 octobre, dédiés aux étudiants.

« En cette rentrée singulière, il était important de marquer le coup », affirme avec enthousiasme Graig Monetti, adjoint au maire de Nice, délégué à la jeunesse, à la cohésion sociale et à l’insertion professionnelle, et par ailleurs membre du cabinet de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Frédérique Vidal.

Un lieu signature pour la jeunesse à Nice

La présentation de la programmation se déroule à la Maison de l’Étudiant, proche du campus Saint-Jean-d’Angély. Inauguré en octobre 2017, il s’agit d’abord d’un espace d’accueil et d’accompagnement, où les étudiants se rendent pour trouver des réponses à leurs questions (demande de bourses, logement, abonnements aux transports…).

Mais l’infrastructure, « qui souffre d’un déficit de notoriété » d’après Graig Monetti, comporte également une vaste terrasse extérieure et une salle polyvalente de 800 places.

« Nous souhaitons revoir la position et la qualité de ce qui est proposé à la Maison de l’Étudiant pour en faire un lieu emblématique et incontournable, où les jeunes peuvent se retrouver et partager des moments de convivialité  », confie l’adjoint au maire.

La Maison de l'Étudiant dévoile sa nouvelle identité visuelle. - © PT
La Maison de l'Étudiant dévoile sa nouvelle identité visuelle. - © PT

« Une programmation culturelle à la hauteur de la cinquième ville de France »

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis fin juillet, la ville de Nice entend démocratiser l’accès à la culture pour ses étudiants. « Cette programmation culturelle, forte et ambitieuse, est à la hauteur de la cinquième ville de France  », estime Graig Monetti.

Nice est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. - © PT
Nice est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. - © PT

Entre pièces de théâtre, spectacles d’humour et de danse, cinéma, escape game, ramassage de déchets, balades à la découverte de la ville, gastronomie ou encore concerts, en passant du rap à la musique classique, « il y en a pour tous les goûts ! »

Le délégué à la jeunesse prône la diversité et la curiosité : « On s’est démené pour offrir une programmation dans laquelle chacun pourra se retrouver : attractive et en cohésion avec les attentes des jeunes. »

Il ajoute : « J’ai fait mes études à Nice et souvent entendu le cliché ‘c’est une ville de vieux’. Or, c’est faux ; il y a près de 45 000 étudiants ! C’est pourquoi nous voulons créer une dynamique et permettre aux jeunes de s’approprier la ville, à travers ces nombreux événements organisés à 25 endroits différents. »

Des événements à succès 

Pour le délégué à la cohésion sociale et à l’insertion professionnelle, la mobilisation de la ville de Nice et son investissement pour proposer divers événements aux étudiants est un vecteur de réussite : « Un étudiant attaché à son environnement et bien dans ses baskets sera meilleur sur les bancs de la fac. Ses chances de réussir son cursus et son insertion professionnelle n’en seront qu’augmentées.  »

Pourtant, cette notion de vie extrascolaire est récente.

« Jusqu’ici, l’université se résumait à la formation et à la recherche. Aujourd’hui, la vie universitaire concerne tout ce qui s’apparente à la culture, au sport, à la santé, à la lutte contre la discrimination… Cette notion est un élément d’attractivité très important pour l’épanouissement des jeunes et le bien-être de la communauté étudiante », indique Pierre Barone, directeur de la vie universitaire de l’Université Côte d’Azur.

La Journée d’accueil des étudiants

La Maison de l'Étudiant a été inauguré en octobre 2017. - © PT
La Maison de l'Étudiant a été inauguré en octobre 2017. - © PT

La direction de vie universitaire accompagne financièrement les associations étudiantes, en redistribuant une partie de la contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) payée par tous les étudiants en début d’année, et en les soutenant dans la mise en œuvre de projets, tels que la Journée d’accueil des étudiants (JAE).

Un événement d’intégration de taille, organisé à Nice par l’université, la ville, le Crous et la Fédération des associations et corporations étudiantes des Alpes Maritimes ou Face 06.

Annulée l’an dernier en raison de la pandémie, la douzième édition de la JAE aura lieu - avec passe sanitaire exigé - le 30 septembre.

« La journée de cours est banalisée pour les premières années, mais l’événement est ouvert sur inscriptions à tous les étudiants de l’Université Côte d’Azur, précise Rémy Bruny, président de la Face 06. Chaque année, environ 5 000 d’entre eux se réunissent pour l’occasion. »

Au programme : activités et défis ludiques et sportifs pour défendre la couleur de son campus au Jardin Albert 1er à partir de 14 heures, suivis d’un grand concert au Théâtre de Verdure jusqu’à minuit.

Une expérience encadrée

La centaine d’étudiants bénévoles qui assurent l’événement se donne quant à elle rendez-vous dès 7h30 pour tout mettre en place et reste bien plus tard pour tout démonter.

« Vivre la JAE en tant que bénévole est une expérience incroyable : tout en veillant au bon déroulement de la journée, c’est l’occasion de créer des souvenirs mémorables et de lier des amitiés », assure Rémy Bruny.

En plus de cet encadrement étudiant, des stands de prévention, de sensibilisation, de ravitaillement et des zones partenaires sont aménagés.

« Nous sommes sur place pour communiquer sur le service de vie étudiante et les différentes offres sportives et culturelles de la ville et de l’université… même si les jeunes sont là pour s’amuser et profiter ! », convient Pierre Barone.

Une source de motivation pour les étudiants

Selon le directeur de vie universitaire, l’enjeu de la JAE est « de faire prendre conscience de l’étendue de l’Université Côte d’Azur. Les étudiants de tous les campus sont réunis et s’aperçoivent qu’ils appartiennent à une entité plus large que celle qu’ils voient tous les jours  ».

Graig Monetti et Rémy Bruny ont présenté la programmation de « Ma rentrée à Nice ». - © PT
Graig Monetti et Rémy Bruny ont présenté la programmation de « Ma rentrée à Nice ». - © PT

Un avis partagé par le président de la Face 06, pour qui « cette journée d’intégration permet de développer un sentiment d’appartenance à son propre campus et à l’université. »

Et d’ajouter : « Les participants ont envie de retrouver les personnes qu’ils ont rencontrées pendant l’événement. Alors, ils sont motivés à aller en cours, et sont donc au bon endroit pour étudier. »

Rémy Bruny rejoint en ce sens Graig Monetti : « L’intégration contribue à la réussite des étudiants. »

Campus Matin fait sa rentrée, à vos côtés !

Campus Matin organise à nouveau un tour de plusieurs campus de France pour vivre la rentrée au plus près des établissements. Un rendez-vous annuel, qui a vu le jour à la rentrée 2020 avec des reportages dans quatre villes de Lille à Grenoble, et que vous pourrez retrouver en intégralité dans notre newsletter !

Retrouvez nos reportages :

• à la foire de Châlons-en-Champagne où expose l’Université de Reims Champagne-Ardenne ; 

• sur le campus connecté de Saint-Raphaël ; 

• lors des semaines d’intégration de l’Edhec Business School et de l’Ecole de Condé.

Transférer cet article à un(e) ami(e)