Vie des campus

« Go, go, go ! » : l’interview décalée de… Sandra Démoulin

Par Marine Dessaux | le | Relations extérieures

C’est l'été et l’occasion de découvrir les personnalités de l’ESR sous un jour différent. Voici donc pour cela les interviews décalées de Campus Matin ! Cette semaine, micro tendu à la directrice de la communication de CY Cergy Paris Université et présidente de l’Arces : Sandra Démoulin.

« Go, go, go ! » : l’interview décalée de… Sandra Démoulin
« Go, go, go ! » : l’interview décalée de… Sandra Démoulin

Une personnalité inspirante pour vous ?  

Sandra Démoulin : Muhammad Yunus, économiste et entrepreneur bangladais. Surnommé « le banquier des pauvres », il est l’inventeur du microcrédit tel qu’on le connaît aujourd’hui. Ses travaux ont été récompensés en 2006 par le Prix Nobel de la paix. Il vient de recevoir les lauriers olympiques lors de la cérémonie d’ouverture des JO de Tokyo.

Si vous étiez un établissement, vous seriez  ? 

Sorbonne Université, mon alma mater*, j’en suis doublement diplômée. 

Si vous étiez une technologie ? 

Le wifi, qui a permis le télétravail en masse pendant cette crise sanitaire et donné la possibilité de le faire de n’importe quel endroit. 

L’innovation digitale de l’année  ? 

La démocratisation de la plateforme de streaming Twitch dont les usages ont explosé mondialement pendant le confinement. On observe une véritable mutation de la consommation des médias de la part des jeunes, et Twitch initialement créée pour les joueurs, est maintenant un canal qui traite d’actualité, de musique, de sport, voire de politique avec le porte-parole du gouvernement. 

Les médias plus traditionnels lancent aussi leurs chaines Twitch comme BFM ou l’Équipe pour aller toucher cette audience qu’ils n’ont plus par ailleurs.

Un mot, une expression que vous ne voulez plus entendre ? 

« En distanciel. »

La phrase que vous vous répétez devant votre miroir  ? 

Go, go, go ! C’est mon côté fan de sport.

Une lecture ou un visionnage ou une écoute à conseiller ? 

Annette de Leos Carax pour ses acteurs, la musique des Sparks, la poésie et la noirceur de son réalisateur. 

Un podcast ? 

Dans Affaires sensibles de Fabrice Drouelle (France Inter), l'épisode « Aguirre », « Fitzcarraldo » : les tournages fous de Werner Herzog. Ce sont deux grands films avec des tournages cauchemardesques (à voir et revoir) et le récit d’une relation passionnelle entre un réalisateur et son acteur fétiche. 

Son parcours

Diplômée de l’Université Paris Sorbonne (aujourd’hui Sorbonne Université), de l’IEP de Lille et du Celsa, Sandra Démoulin a occupé plusieurs postes à Eurosport de 2000 à 2008. Elle a ensuite rejoint SFR où elle a notamment été responsable marketing RH, relations-écoles et alternance, jusqu’en 2015, puis est devenue directrice digitale de MCS TV.

En avril 2016, elle est nommée directrice de la communication de l’Université Grenoble-Alpes, trois mois après la fusion des universités grenobloises.

Sandra Démoulin est également, depuis mai 2019, présidente de l’Association des responsables de la communication de l’enseignement supérieur (Arces). En février 2020, elle nommée directrice de la communication de CY Cergy Paris Université.

La suivre sur Linkedin et sur Twitter.

*Littéralement « mère nourricière », une expression utilisée pour désigner l’université dans laquelle une personne a étudié.

Transférer cet article à un(e) ami(e)